CultureCulture › Arts visuels

Festival: Entrée ratée pour « Corps é Gestes » 2009

L’ouverture du festival de danse ne s’est pas déroulée comme prévu par le comité d’organisation

La cérémonie solennelle d’ouverture du festival « Corps é Gestes » n’a finalement pas eu lieu ce vendredi 10 octobre 2009. En lieu et place de celle-ci, les quelques personnes venues y assister ont eu droit à un simple discours introductif du spectacle qui devait être présenté cette même soirée. Une annulation principalement due aux absences constatées.
A quelques minutes déjà de l’heure prévue pour le début des cérémonies peu de personnes étaient présentes dans le hall du Centre Culturel François Villon de Yaoundé. Et cette situation ne s’est pas améliorée malgré le retard pris part le comité d’organisation pour voir encore des personnes arriver.


Journalducameroun.com)/n

Au rang des absences on notait celle de plusieurs médias qui n’ont pas fait le déplacement, celle des autorités conviées pour y participer et celle du public. Ce dernier étant essentiellement composé de danseurs et quelques personnes intéressées par la danse contemporaine. Je ne comprends pas pourquoi c’est vide aujourd’hui. Pourtant lors de la restitution du 22 septembre il y avait du monde déclare le chargé de la communication du festival Gérard ABADA, qui laisse ainsi entrevoir son étonnement. Cela doit être du à la pluie qui est tombée sur la ville aujourd’hui ajoute t-il.

Néanmoins cette atmosphère morose n’a pas découragé les membres du comité et les danseurs postés à l’entrée du Centre Culturel qui effectuaient leurs pas de danses avec toutes l’adresse possible. Encore moins les danseurs camerounais qui ont exécuté le spectacle israélo-camerounais prévue cette même soirée. Ce spectacle hors compétition était la restitution d’un stage de danse organisé par les israéliens et auquel ont participé des danseurs camerounais.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Retour en haut