CultureCulture › Arts visuels

Festival International de Mode Africaine (FIMA): Et de 7 pour Alphadi!

Ce vendredi a lieu le concours « l’Afrique est à la Mode » et demain « la nuit de la rencontre des cultures »

Sur le fleuve Niger, se déroule depuis mercredi 28 octobre la 7ème édition de ce festival, qui depuis plusieurs années, a acquis sa notoriété non seulement avec tout se qui s’y déroule, mais aussi avec le nom de son promoteur, le talentueux couturier Alphadi. « Métissage culturel », c’est le thème retenu pour l’édition de cette année, qui marque également le dixième anniversaire de l’évènement et met à l’honneur le dialogue des cultures à l’occasion de la Grande nuit de la « Rencontre des Cultures ». C’est une nuit au cours de laquelle, produits artistiques et culturels seront présentés par des artistes traditionnels, tradi-modernes et modernes du Niger et d’ailleurs. La septième édition du FIMA mettra en avant le contexte économique en créant un espace d’échange et de convivialité entre acheteurs et vendeurs. L’on note aussi que plusieurs ateliers ont lieu tous les jours, et sont animés par des spécialistes. A côté de ces ateliers se tient également un colloque « e-business et mode » toujours au palais des congrès et l’exposition photo « 10 ans du FIMA » au centre culturel français Jean Rouch.

Cette année, le festival innove dans deux domaines : Un salon international de la haute couture et du prêt-à-porter qui a été ouvert mardi au palais des congrès de Niamey, avec des rencontres acheteurs/vendeurs, et la pose de la première pierre de la future école supérieure de la Mode et des Arts à Niamey, dont le président a déjà donné l’accord. « Ce sera la plus grande Ecole panafricaine de mode où 150 étudiants vont sortir chaque année », a soutenu Alphadi ce mercredi, au sortie d’une audience que lui a accordé le chef de l’Etat nigérien Mamadou Tandja. Etait également présent à cette audience, le parrain du FIMA 2009, Malamine Koné (créateur de la ligne de sportswear Airness). Pour lui, « Si on veut réussir, essayons de donner une chance à ce continent; il faut vraiment qu’on se serre les coudes ».
Les jeunes talents ne sont pas non plus en reste pour cette édition 2009 ; en effet la troisième édition du concours « l’Afrique est à la mode », qui récompense trois jeunes stylistes, sera organisée pendant le FIMA, par Culture France. Mais l’activité phare de cette édition 2009, à savoir la Grande nuit du FIMA aura lieu le 31 octobre à Gourou Kirey, localité située à 15 km de Niamey sur les rives du fleuve Niger.

Alphadi, promoteur du Fima
FIMA)/n

Pour Alphadi, « la mission de cette édition, c’est beaucoup de créativité pour le continent africain, et surtout la rencontre de l’Occident et de l’Afrique et que les Africains puissent se prendre en charge, comprendre que par la créativité, par l’art et par la mode, on peut se battre contre la pauvreté, on peut lutter et donner à l’Afrique, une dignité et un visage humain».

Plus d’une trentaine de stylistes, participent à ce 7e Fima, parmi lesquels le camerounais Jemman, Alphadi (Niger); Pathe’O (Côte d’Ivoire); Koffi Ansah (Ghana); Sandra Cardoso Muendane (Mozambique); Nawal El Assad (Côte d’Ivoire); Dou Couture (Mali); Allie Pilote (Canada); Bazem’Sé (Burkina Faso); Korotimi Décherf (Burkina Faso); Colle Sow Ardo (Sénégal); Gilles Touré (Côte d’Ivoire); Pepita D (Bénin). Des hommages au mannequin Katoucha, à la chanteuse Miriam Makeba ou encore au roi de la pop Michael Jackson émailleront ce Fima 2009 qui se veut, selon Alphadi, le catalyseur d’une « Afrique de la culture au service du développement ».

Fima
FIMA)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut