CultureCulture › Arts visuels

Festival: Yaoundé tout court se tiendra du 31 octobre au 05 novembre prochain

La ville aux sept collines accueillera la 7ème édition de ce festival qui est placé sous le thème «production et système D»

Dans le cadre de la contribution qu’il apporte depuis plusieurs années à la promotion et au développement du cinéma au Cameroun, l’association Sud Plateau, se propose d’organiser des Rencontres Internationales du film Court du Cameroun (RIFIC) encore appelée Festival Yaoundé Tout Court. Franck Olivier Ndema, délégué général dudit festival justifie son contexte : les premiers films étaient courts. Parmi tous les films courts produits, il y a chaque année, de vrais films. Malheureusement, la majorité de ces films restent inconnus du public camerounais, faute d’espace de diffusion. Ces films étant pour l’essentiel des premières ou des deuxièmes réalisations, leurs auteurs gagneraient à se frotter aux jugements du public et des professionnels dans le cadre d’un festival avec compétition. Ce qui n’est malheureusement pas le cas. Surtout en Afrique où les festivals de court métrage ne sont pas légion. La 7ème édition souhaite créer un lien entre les cinéastes, vidéastes de l’image et du son et les professionnels de l’image. Cette édition est également le moyen de mettre en avant les compétences de plusieurs professionnels des arts et de la création autour de l’image et du son. Depuis la cinquième édition, le festival a marqué un nouvel élan pour vers une « professionnalisation » du festival et vers une qualité supérieure plus homogène des films proposés. Le festival du film court amateur est devenu un rendez-vous du film court attendu par les professionnels et la critique de cinéma.

Plusieurs évènements sont au programme à l’instar des rencontres professionnelles et formations autour du festival: Cet événement est ouvert à tous les professionnels susceptibles d’être intéressés par une participation au financement ou à la production d’un projet sélectionnés en amont par l’équipe du festival. Les masterclass de Tout-Court: En collaboration avec le centre de formation professionnelle de l’audiovisuel de la CRTV (Télévision nationale) et la maison de production Tropic films, cet événement rassemble 12 jeunes cinéastes émergents pendant 15 jours. Chacun des 12 participants réalisera et produira un film qui sera diffusé à la clôture du festival. La leçon de cinéma: Intégrée cette année au sein du comité d’organisation, plusieurs professeurs ont répondu favorablement à la proposition du festival d’organiser des interventions en cours, permettant d’approfondir l’analyse et la discussion autour du mécanisme de fabrication, production et commercialisation d’un film. Cette année, le graphiste et réalisateur de Bande dessinée Cyrille Buffet inaugure la leçon autour de la création graphique des visuels. Le Court Mag: Émission TV quotidienne imaginée par les Jeunes étudiants et animée par une équipe de bénévoles. La cérémonie d’ouverture aura lieu le 31 Octobre à l’institut Goethe de Yaoundé.

Créée depuis 1998, l’association Sud Plateau anime les projets audiovisuels et cinéma. D’abord, sous la forme d’un journal éponyme, Le Rencontres Internationales du film Court du Cameroun sont nés en 2003 à l’initiative des membres de cette association pour mettre en relief tout le travail réalisé par des jeunes cinéastes au Cameroun. Très souvent snobés par les grands festivals, ils n’avaient pas toujours le moyen de présenter au public leur savoir-faire. Ce festival avait pour ambition de mettre en valeur les travaux des jeunes vidéastes et cinéastes qui essaiment les rues du Cameroun et du monde entier.

Yaoundé tout court se tiendra du 31 octobre au 05 novembre 2011



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé