› Politique

Fête de L’unité : Cabral Libii contre l’annulation de la célébration, Akere Muna favorable à l’affectation de son budget au personnel de santé

Le leader du PCRN désapprouve  la décision d’annuler les festivités de la Fête de l’Unité nationale. Le Bâtonnier Akere Muna trouve pour sa part que le budget prévu pour ces organisations doit être injecté dans la lutte contre le Covid-19.

Il n’y aura pas de défilé de 20 mai cette année. Encore moins les autres festivités qui gravitent généralement tout autour. La décision est de la Présidence de a République. Motif, la crise sanitaire du Covid-19 et son lot de restrictions à respecter. Notamment les mesures de distanciation sociale et  d’interdiction des regroupements de moins de 50 personnes.

La décision de la présidence de la République trouve néanmoins un mauvais écho au sein du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN). Cabral Libii juge « excessive l’annulation de la célébration de la Fête de l’Unité nationale ». Dans un Tweet, le leader PCRN affirme que « La guerre sanitaire n’interdit pas l’urgence de survivance des systèmes forts. Nous Sommes en guerre ! »

Il plaide pour « une célébration minimale par l’armée. Par une formule suggérée par elle-même ». Le bâtonnier Akere Muna pour sa part, semble d’accord avec la décision d’annuler les célébrations des éditions 2020 de la Fête de l’Unité nationale et de la Fête du travail, puisqu’il n’en dit mot.

Plutôt, Il suggère un autre usage des fonds qui y étaient dédiés. « La fête du Travail et la fête Nationale du 20 mai annulées. Les budgets de ces célébrations pourraient être publiés en toute transparence et tout ou une partie reconvertie en prime pour les agents de santé en première ligne. Reconnaissons leurs sacrifices ! », propose-t-il sur son compte Twitter.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé