› Eco et Business

Fêtes de fin d’année : Douala prépare son marché de Noël!

Les contours de l’évènement ont été présentés à la presse

Permettre aux populations de la capitale économique de pouvoir faire tous leurs achats pendant les fêtes de fin d’année et de se divertir à un même endroit, tout en contribuant à l’animation de la ville, voila l’idée centrale qui se cache derrière cet évènement baptisé « le marché de Noël ». Du 08 au 28 décembre prochain, adultes, jeunes et enfants auront droit à une gigantesque foire d’animation et d’attractivité, implantée sur l’esplanade de la maison du parti de Bonanjo. Selon le comité d’organisation, près de 110 chapiteaux seront dressés sur le site pour accueillir les exposants et visiteurs, quatre podiums d’animation sonore dont un podium central verront défiler des artistes musiciens et des prestations d’entreprises. Le montage du site, à en croire le commissaire général du marché, Léonie Kwekam, démarre le 25 novembre prochain. Les hommes de médias et les entreprises invités à la conférence de presse ont pu découvrir le plan du site, également constitué d’une reproduction grandeur nature du village Bethléem à l’époque de la naissance de Jésus-Christ « pour situer l’évènement dans son contexte », avec une crèche et tout autour des personnages animés exerçants différentes activités d’un village (charpentier, boulanger, fermière.). Un espace jeux dénommé « Fun City », avec pour les adultes des jeux de société, tennis de table, songo, etc, et toute une panoplie de jeux pour les enfants.

Pourquoi le marché de Noël ?
A cette question, le commissaire répond que « la ville de Douala n’a pas un évènement auquel elle s’identifie pendant le période de fin d’année. Le marché de Noël, qui est déjà une tradition pour plusieurs pays européens et qui est à sa première édition au Cameroun est une initiative dont les ambitions s’inscrivent sur la durée. Nous souhaitons en faire un évènement identitaire de la ville de la ville pendant le mois de décembre ». Près de 500 000 visiteurs sont attendus pendant les vingt jours que durera cet évènement, parrainé par la Communauté Urbaine de Douala.
Madame Din Bell, représentante du Délégué du Gouvernement à la conférence, tout en félicitant l’initiative a prescrit aux organisateurs de revoir le prix de 500 francs représentant les frais d’entrée au marché pour permettre à toutes les tranches d’âge d’y avoir accès. Elle a aussi proposé de mettre à la disposition des populations situées loin du quartier Bonanjo, des bus qui pratiqueront des prix relativement bas, ce à quoi le commissaire répond que des pourparlers ont été entamés avec une agence de voyage de la place pour assurer ce détail.

Autres objectifs du marché
Les habitants de la ville de Douala sont certes habitués à faire des courses pendant les fêtes de fin d’année, mais jamais dans un endroit concentré. Le marché de Noël vient donc permettre aux populations de venir à la rencontre des entreprises, des artisans, des producteurs pour échanger sur les produits et les savoir-faire, créer un évènement fédérateur au c ur de la ville de Douala dans une ambiance de convivialité en instaurant un vrai dialogue, émerveiller les petits et les grands et enfin proposer originalité, tendance, étonnements et nouveautés aux visiteurs afin qu’ils puissent trouver des cadeaux attractifs et authentiques.


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut