› Eco et Business

Filières agropastorales: plus de 30 milliards de F en faveur des jeunes

Ces fonds rentrent dans le cadre du démarrage du Programme de promotion de l’entrepreneuriat agropastoral des jeunes camerounais âgés de 18 à 35 ans

Le Programme de promotion de entrepreneuriat agropastoral des jeunes (PEA-Jeunes) a été officiellement lancé mardi, 26 janvier 2016, à Yaoundé. Ce programme vise à accompagner les jeunes porteurs de projets d’entreprises dans les étapes relatives à la conception, la maturation et la réalisation desdits projets.

C’est dans cette lancée que le PEA-Jeunes a été évalué à 33, 5 milliards de FCFA. Ces fonds permettront de donner aux jeunes camerounais âgés de 18 à 35 ans les moyens d’accroitre leur revenu et d’améliorer leur sécurité alimentaire.

«Le gouvernement souhaite que les jeunes puissent à travers l’agriculture et l’élevage, trouver matière à développer des activités leur permettant de trouver des emplois. C’est aussi cela la politique de promotion de l’emploi jeunes », indique le Minader, Henri Eyebe Ayissi, cité dans le quotidien national édition du mercredi, 27 janvier 2016.

Le PEA-Jeunes est placé sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), et du ministère de l’Elevage des pêches et des Industries animales (Minepia). Il vise également à contribuer à l’insertion des jeunes en bénéficiant dans le tissu économique camerounais, en leur fournissant des appuis financiers et divers.

A terme, le programme devrait conduire à la création d’entreprises rentables et durables et capables de générer des emplois et des revenus stables. Pour y parvenir, le PEA-Jeunes bénéficie du soutien financier et technique du Fonds international pour le développement agricole (Fida).


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé