Culture › Musique

Fin du projet de numérisation des archives sonores du service public de radiodiffusion

Plus de 2000 bandes sonores et 10.000 titres de musique camerounaise ont été numérisés grâce à l’appui de l’ambassade d’Allemagne au Cameroun

L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun, Klaus-Ludwig Keferstein, restitue ce mardi, 20 janvier 2015, des bandes sonores de la Cameroon Radio Television (Crtv), numérisées dans le cadre d’un projet coordonné par l’université de Bayreuth (Allemagne). Les bandes seront restituées à l’actuel directeur général de l’office public de radiodiffusion, Amadou Vamoulke, à la résidence de l’ambassadeur, à Yaoundé.

Il s’agit de plus de 2000 bandes sonores et 10.000 titres couvrant la période allant du début des années 1960 au milieu des années 1980. Ce projet baptisé «numérisation de la culture camerounaise», a duré trois ans et coûté 85 millions de F CFA, financement apporté par le ministère fédéral allemand des Affaires étrangères dans le cadre de son «programme de sauvegarde du patrimoine culturel universel».

Les disques et bandes sonores de la CRTV, sous leur forme numérisée, ont été ainsi «sauvegardées pour la postérité», d’après l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun. «Des recherches scientifiques approfondies sur la musique camerounaise de cette époque» pourront désormais être conduites, souligne-t-elle. Des dispositions sont prises pour qu’un terminal, installé au hall du Poste national de la CRTV Radio à Yaoundé, puisse diffuser régulièrement cette musique numérisée pour le grand public.


Goethe Institut)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé