› Eco et Business

Finances: Une banque Gabonaise annoncée au cameroun

La BGFI Gabon ouvrira très prochainement une filiale au Cameroun, une initiative qui pourrait apporter un plus

Les premières activités attendues pour septembre 2010
La Banque gabonaise et française international (BGFI Bank) a récemment obtenu un agrément auprès de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC), lui permettant d’ouvrir une agence à Douala, la capitale économique camerounaise. L’information déjà annoncée par l’ambassadeur du Gabon au Cameroun, a été confirmée mardi 24 août dernier, par la direction de la banque basée à Libreville, au Gabon. Les locaux sont déjà disponibles, tandis que le processus de recrutement du personnel touche à sa fin, a déclaré l’ambassadeur Michel Madougou. La banque devrait achever son installation en septembre prochain. BGFI Bank est le premier groupe bancaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). C’est aussi la première banque gabonaise en termes de parts de marché et de chiffre d’affaires, avec un capital de 73,8 milliards de francs CFA. Le Cameroun où la BGFI est la première banque de la zone CEMAC à s’y installer, deviendra le septième pays africain dans lequel BGFI Bank est implanté après le Gabon, le Congo, la Guinée-Equatoriale, Madagascar, le Bénin et la République démocratique du Congo (RDC). L’implantation de cette banque au cameroun rentre dans le cadre de sa stratégie d’internationalisation dont l’objectif est d’assurer la pérennité du Groupe en accompagnant le plus grand nombre d’acteurs économiques tout en créant de la valeur ajoutée pour l’économie en général, pour les clients et pour les actionnaires en particulier. La banque entre ainsi dans un marché très complexe. Le taux de bancarisation est encore faible au Cameroun. Une carence qui est la conséquence du faible taux de pénétration des banques dans les habitudes de nombreuses populations, mais aussi à la perte de confiance de nombreuses personnes en les institutions financières, depuis le scandale des années 1990, lorsque de nombreuses banques et autres établissements de crédits ont fermé laissant plusieurs ménages sans leurs économies.

De nouveaux produits bancaires en perspective
Le groupe BGFI Gabon semble avoir des atouts. Il compte sur une offre de produits variée, et qui permettent aux clients d’avoir un contrôle total sur l’organisation de son patrimoine financier. Le groupe n’a pas encore indiqué au public, la gamme de produits qu’il mettra à sa disposition. Un grand nombre de ces produits n’existent pas encore à proprement parler au cameroun. Il s’agit notamment des crédits rapides mis à disposition du client sous 24 heures ou 48 heures, en fonction du montant demandé. On a aussi le crédit « odyssée », qui facilite la mise sur pied de joint-venture, dont le principe de fonctionnement rappelle celui des tontines au cameroun. Des entreprises se choisissent et se regroupent au sein d’une Société en participation pour constituer un fonds qu’elles alimentent conjointement, grâce à une épargne fixe, programmée et rémunérée à 2,5% par an. Ce fonds vient ensuite en garantie des financements demandés par ses membres auprès de BGFI Bank. A tour de rôle, les membres du fonds peuvent emprunter à hauteur de 50 millions F. CFA, au taux d’intérêt de 2,5%, remboursables jusqu’à 60 mois maximum. Ce mode de financement simple saura certainement trouver de la clientèle dans un environnement camerounais où les PME manquent de soutiens financiers. Les taux de rémunération du crédit ou d’emprunt seront aussi des éléments déterminants pour sa réussite. La bonne expérience de BGFI Gabon dans les domaines des prestations boursières et de conduite d’opération d’emprunt obligataire, seront un avantage pour cette institution dans un environnement financier camerounais en pleine mutation.


Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé