Culture › Mode

«First ladies», la rencontre des femmes leaders se tiendra le 10 mars prochain

Placée sur le thème «le leadership au féminin existe-t-il vraiment? Quel est son caractère?», la rencontre aura pour cadre l’hôtel Serena de Douala

Plate-forme de développement et de promotion des compétences des femmes de tous les bords sans distinctions aucune, la rencontre des femmes leaders a comme objectifs de développer les compétences des femmes à travers des rencontres et des séminaires de formation, de promouvoir le savoir-faire pratique des femmes par des ateliers et des astuces concrets, de soutenir et orienter des projets féminins porteurs, de valoriser les actions sociales et culturelles entreprises par les femmes et de créer un véritable réseau de connaissances pour le développement des affaires des femmes entreprenantes. Au programme des activités de la grande assemblée de Douala, des expositions, de la musique avec la lady chanson du mois (Sanzy Viany), l’humour avec Major Assé, de échanges et autres jeux. «First ladies» rassemble les étudiantes, chercheuses d’emploi, femmes cadres, femmes chef d’entreprise, femmes promotrice d’association ou membre, femmes au foyer. Elle leur permet de s’exprimer tout en apprenant et en s’amusant. Le but de cette rencontre étant que chaque femme fait valoir son savoir-faire et repart avec des lots qui lui permettront de développer ses activités et ses compétences précise M. Luc Ekoto, l’event manager.

L’une des particularités de cette année est la programmation de quatre sessions de rencontres par an (au lieu d’une seule par an précédemment): mars, juin, septembre et décembre. A cela s’ajoute, la participation du délégué régionale de la Promotion de la femme et de la famille de Douala, marraine de l’édition 2012. Cette édition coïncide avec le lancement du «Women Building Cameroon Awards» (WBCA), la nomination d’une présidente du jury pour les rencontres «first ladies» et pour le WBCA, l’intégration des discussions en atelier et la création de la rubrique «divertissements» avec des artistes féminins de renom. WBCA est un concours qui récompense les femmes qui uvrent véritablement pour le développement économique et le maintien de l’équilibre social au Cameroun. Ce concours est lancé à la première session des rencontres «first ladies» en mars prochain. Une évaluation sera faite aux sessions de juin et septembre, puis la cérémonie de récompense est organisée en décembre pour primer les «women» qui se seront démarquées par leurs actions professionnelles, sociales, éducatives ou culturelles.

Dix catégories sont ouvertes pour ce concours. WBCA concerne autant les femmes individuelles que les femmes publiques, les associations privées ou groupes organisés, les associations d’entreprises, les femmes entrepreneuses, les femmes artistes, les grandes écoles et les entreprises citoyennes. Pour l’instant, l’heure est aux derniers réglages au niveau de la préparation, tout est prêt mais quelques contrats de participation restent encore à valider confie M. Ekoto. Protocole 7, initiateur et organisateur du concept veut à travers «first ladies, la rencontre des femmes leaders», valoriser le leadership des femmes et les incite à plus d’initiatives pour le développement économique et le maintien de l’équilibre social d’où son slogan «first ladies, la rencontre des femmes leaders. C’est maintenant que l’aventure commence».

Le flyer de l’évènement des femmes leaders à Douala
Journalducameroun.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé