Sport › Football

Fodil Megharia: « Affronter le Cameroun est en soi motivant »

Pour l’ancien mondialiste algérien, le fait de tomber dans le groupe B où figurent le Cameroun et le Nigeria est en soi un atout pour les Verts

Le tirage au sort du 3e tour de qualifications pour la Coupe du monde Russie 2018 zone Afrique a été effectué le 24 juin 2016 à l’hôtel Cairo Marriott au Caire en Egypte. Un tirage au sortir duquel le Cameroun a été placé dans le groupe B en compagnie de la Zambie, du Nigéria et de l’Algérie.

Pour l’ancien mondialiste algérien Fodil Megharia, le fait de tomber dans un groupe où figurent le Cameroun et le Nigeria est en soi un atout pour les Verts. « J’estime que si on veut aller au Mondial de Russie, il faudra passer par des nations comme le Cameroun et le Nigeria par exemple. Il fallait quelque part s’attendre à jouer des équipes de ce niveau-là. Ceci va motiver nos joueurs à mon sens qui doivent démontrer leur place de leader du continent et aller jusqu’au bout pour nous offrir une qualification à la Coupe du monde 2018 en Russie », a déclaré Fodil Megharia.

« Bien que sur le papier nos capés partent favoris du groupe, on doit rester serein et lucide face à des adversaires qui ne seront pas faciles à man uvrer. Notre équipe doit gérer son parcours match par match avec l’ambition d’engranger le maximum des points. Nous avons les atouts pour passer à la Coupe du monde 2018, vu le potentiel des individualités que renferme notre équipe. Il y a aussi la CAN 2017 à l’horizon qui sera l’occasion aussi pour notre équipe de faire valoir son potentiel et réussir un bon parcours au Gabon », a dit l’ancien joueur du club africain qui a participé à la Coupe du monde de 1986 au Mexique.

Sur son avis au sujet des adversaires des Fennecs, ce dernier dira : « Même si le Cameroun et le Nigeria restent des équipes redoutables qui ont beaucoup d’expérience, elles sont loin de leur niveau d’il y a quelques années. Ce sont deux nations réputées d’avoir au sein de leur équipe des grands joueurs qui évoluent en majorité à l’étranger. Cela sied à notre équipe qui renferme également des joueurs qui jouent dans de grands clubs en Europe. Puis, il y a la Zambie. Une nation qui est en constante progression et qui ne va sûrement pas jouer le rôle de figurant dans ce groupe ». Cela dit, « nous avons un bon groupe capable de se qualifier pour la troisième fois de suite à une Coupe du monde. D’ailleurs, à ce que je sache, c’est eux qui doivent se méfier de nous et non pas le contraire. Moi, de toutes les manières, j’ai entièrement confiance en les moyens de notre équipe pour composter son billet », ajoutera avec optimiste Fodil Megharia.

Par ailleurs, pour le joueur aux 75 capes, les partenaires d’Islam Slimani doivent négocier au mieux leur première sortie face au Cameroun. « Ça sera un match très important. C’est à mon avis la clé pour la qualification. Débuter cette phase avec une victoire sera sans doute d’un grand apport pour nos joueurs avant le reste des matches », conclut le natif de Chlef.

Fodil Megharia.
Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé