› Eco et Business

Fonctionnement des entreprises au Cameroun: le Gicam dresse le bilan de 2015

Selon le président du Groupement, l’année qui s’achève a été marquée par la chute prononcée des cours mondiaux de pétrole qui plombe les recettes de l’Etat

Rendu public jeudi, 17 décembre 2015, le rapport moral du président du Groupement Inter-Patronal du Cameroun (Gicam), André Fotso, présentait l’année 2015 comme étant « aussi difficile que la précédente ».

Selon André Fotso, cité dans le quotidien national vendredi, 18 décembre 2015, l’année qui s’achève a été marquée par « des chocs conjoncturels dont la chute prononcée des cours mondiaux de pétrole qui plombe les recettes de l’Etat ».

Suivant les observations du groupe patronal, quelques facteurs ont également influencé les entreprises sur l’étendue du territoire national. Il s’agit entre autres de la baisse d’activités, des tensions de trésoreries et de la persistance d’une concurrence déloyale des importations et du secteur informel.

Le Gicam a par ailleurs apprécié la dynamique de concertation entre l’administration fiscale et les groupements socio-professionnels, manifestée par l’élaboration de la loi de finances 2016. [« Ce texte a pu évoluer positivement en prenant en compte plusieurs alertes exprimées par notre groupement »], a souligné André Fotso.

Les travaux de jeudi ont été l’occasion pour l’institution de faire des propositions pour améliorer les performances futures de l’économie. Notamment veiller à l’aboutissement de la loi sur les zones économiques et la publication rapide de ses textes d’application; accélérer les procédures pour une libre circulation effectives des personnes et des biens en Afrique Centrale.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé