Sport › Football

Football européen, Bekamenga double buteur avec Laval

A 107 jours du début du Mondial brésilien, certains internationaux camerounais affichent une grande forme.

Christian Bekamenga
La vedette camerounaise de la Ligue 2 de France, c’est bien lui : Christian Bekamenga. Auteur d’un magnifique doublé vendredi avec Laval, l’international attaquant camerounais aura été l’un des joueurs les plus en vue de cette 25e journée de Ligue 2. A égalité (1-1) face à Istres, Christian Bekamenga (13 buts en championnat, deuxième au classement des buteurs) permettait aux siens de reprendre l’avantage à deux reprises. D’abord 2-1 à la 37e, puis 3-2 avant la pause (45e).

Samuel Eto’o, Chelsea, irrégulier
Depuis le 19 janvier et son triplé face Manchester United, Samuel Eto’o n’a plus marqué. Pourtant titulaire lors des cinq dernières sorties de Chelsea, la star camerounaise a eu peu d’occasions pour exprimer son talent samedi dernier face à Everton, lors de la 27ème journée de Premier League. Chelsea a souffert pour battre Everton à Stamford Bridge (1-0). Tim Howard s’est presqu’à lui tout seul dressé devant Samuel Eto’o. Pendant pratiquement tout le match, il réussissait à se mettre au travers de la balle chaque fois que Chelsea avait une chance. Le capitaine des Lions a tout tenté et espérait retrouver le chemin des buts. Il a travaillé, cravaché, couru et tenu le rythme, avant que Schurle ne le remplace dans le dernier quart de la partie.

Song Bilong, Barcelone, malchanceux
En déplacement au pays basque espagnol, l’international camerounais a été envoyé au chaudron samedi soir par son entraîneur Tita Martinez. Face à la Real Sociedad, Song Bilong a passé une soirée difficile. Poussé à la faute, il a de la poitrine marqué conte son camp, à la 15ème minute. Avec la longue période d’inactivité qu’il a connu dernièrement, cette mission en pays basque était un pari risqué pour le milieu camerounais. A la fin, Barcelone s’est incliné 1-3. Les conséquences de cette troisième défaite de la saison sont lourdes pour le Barça, qui laisse filer son meilleur ennemi Real de Madrid, en tête de la Liga avec trois points d’avance.

Nicolas Nkoulou, Marseille, performant
Auteur de son premier but de la saison, lors de la 25ème journée, face à St Etienne, après un gros match, le défenseur phocéen a été de nouveau performant face à Lorient, samedi dernier. S’il a perdu quelques duels aériens, il a globalement rendu une copie propre de son match. C’est que, en plus de faire preuve d’une belle sérénité à son poste de défenseur central, Nicolas Nkoulou, dominateur au sol, il a également effectué de nombreuses belles relances.

Henri Bédimo, Lyon, flamboyant
De l’avis des coéquipiers lyonnais Henri Bédimo a effectué un match « monstrueux » lors de la victoire 3-1 face à Ajaccio. Un à un, les Lyonnais ont, après le match, marqué leur admiration à l’encontre de leur latéral gauche. Notamment Bafé Gomis qui «connaît Henri depuis longtemps pour l’avoir affronté plusieurs fois en équipe de jeunes lorsqu’il évoluait à Grenoble». « Il jouait alors en n°10 et il réalisait des choses encore plus extraordinaires qu’aujourd’hui», lâche l’attaquant de l’OL. Face a Lille samedi, en clôture de la 27ème journée, il a de nouveau fait un bon match. Mais ses centres n’ont pas été concrétisés. Les deux équipes se sont séparées sur score nul vierge.

Paul George Ntep, Rennes, buteur
En ouvrant la marque à la 16e minute d’une superbe frappe enroulée, Paul Georges Ntep a inscrit son premier but en L1. Un souvenir mémorable pour le néo rennais : « C’est inoubliable, un de mes plus beaux souvenirs. J’entends parler de ce match depuis Montpellier et je n’ai pas été déçu. Sur mon but, je pars dans le dos du défenseur et je vois le gardien sortir. Je feinte le centre et je frappe. Ca donne des frissons. On a un gros potentiel offensif. Il nous manquait de la confiance mais ce soir, on a été très présent. On a rarement été mis en danger et de notre côté nous avons été souvent dangereux. Tout le monde a été solidaire, si on garde cet état d’esprit on a des choses intéressantes à réaliser dans cette fin de saison. » Le Franco-camerounais devra maintenir ce niveau de jeu s’il compte toujours être présent à la Coupe du monde brésilienne.

Jean II Makoun, Rennes, présent
Les Rennais ont obtenu une éclatante revanche sur la pelouse de la Beaujoire ce dimanche. Une victoire incontestable acquise, grâce en partie, aux qualités de récupérateur de Jean II Makoun. La fin de match semble très longue pour des Canaris dépassés, 0-3. Rennesa infligé une véritable correction à des Nantais qui quittent la Beaujoire la tête basse. De très bon augure pour le prochain derby samedi face à Guingamp !

Vincent Aboubakar, Lorient, inoffensif
Lorient a passé une soirée difficile face à Marseille. Les Merlus se sont de nouveau inclinés face à phocéens 0-1. Vincent Aboukakar s’est plusieurs fois crée les occasions de marquer. Il souhaitait retrouver le chemin des buts, lui qui n’a pas marqué depuis le 1er février, mais, il est tombé sur un Mandada de grands soirs. Le compteur de l’attaquant lorientais est resté scotché à 12 réalisations.

Landry Nguemo, Bordeaux, combatif
Gros travail d’abattage comme d’habitude pour le bordelais Landry Nguemo. L’international camerounais à l’image de son équipe a fait un bon match face à Evian. Victorieux 2-1. Dominateurs, les Girondins ont remporté la partie, grâce aux réalisations de Julien Faubert et du sénégalais Henri Saivet. Les Bordelais accueillent Lorient ce soir en match en retard de la 22ème journée et Landry Nguemo sera certainement titulaire.

Guy Rolland Ndy Assembé, Guingamp, absent
Comme en huitième de finale de la Coupe de France, et lors de la 27ème journée, face Nice, le gardien de but camerounais était une fois encore sur le banc de touche guingampais samedi soir. Et Guingamp s’est imposé dans cette rencontre âprement disputée. Autrefois titulaire, le portier camerounais a disputé 19 matches. Après une baisse de régime, il a perdu sa place de titulaire au profit du malien Mamadou Samassa.

Eric maxim Choupo-Moting, Mayence, remplaçant
Buteur lors de la 21ème journée face à Hanovre, l’on s’entendait à voir Eric Maxim Choupo-Moting titulaire face à Schalke 04, vendredi dernier. Mais, l’attaquant camerounais n’a joué qu’un bout de match. Il a fait son apparition sur l’aire d ejeu à la 74ème minute. Opposé à son ami et compatriote Joël Matip, il a eu peu d’espace pour exprimer son talent.

Joël Matip, Schalke 04, souverain
Face à Mayence, Joël Matip a fait un match sérieux. Souverain au sol comme dans les aires, il a remporté de nombreux duels. Aligné en défense central ces derniers temps, il fait montre de son aisance technique en remontant bien les ballons. Parfois rigoureux, le Lion indomptable a plusieurs frôlé le carton jaune dans ce match.

Jacques Zoua, Hambourg, intermittent
L’attaquant camerounais de Hambourg, à l’image de son club, connait une deuxième partie de saison très difficile. Lors de la 21ème journée de Bundesliga, Hambourg a été de battu par le dernier au classement, Eintracht Braunschweig (2-4). .L’attaquant camerounais n’a disputé que les sept dernières minutes de la partie. A cause de cette défaite, Hambourg, 17ème est désormais menacé de relégation. Un grand défi attend Mirko Slomka (46 ans), nommé au lendemain du limogeage de Bert van Marwijk, dans la foulée d’une septième défaite de rang. Il a reçu son baptême du feu. Hambourg a battu Dortmund 3-0. Mais, Zoua ne figurait pas sur la feuille de match.

Allan Nyom, Grenada, rigoureux
Après une longue série de quatre défaites en championnat, Allan Nyom et Grenade ont renoué avec la victoire lors de la 24e journée de Liga espagnole. Titulaire durant toute la rencontre, le latéral droit camerounais et ses coéquipiers se sont imposés (1-0) face au Real Betis. Il faut dire que l’international a été particulièrement en jambes, multipliant les dédoublements sur son côté droit. Mais, il n’a pu empêcher la défaite de son équipe face Valence, défait 1-2. Parfois très rigoureux, le capitaine de Grenada écopé d’un carton jaune dans ce match.

Christian Bekamenga
Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé