Sport › Football

Football européen: Eto’o et Bédimo, fatigués; Nkoulou, fébrile; Chedjou, convalescent

Quelques internationaux camerounais -Bekamenga, Aboubakar et Moukandjo- maintiennent leurs cadences

Christian Bekamenga, Laval, s’offre un doublé
Face à Troyes, il a encore contrôlé un nombre incalculable de ballons dos au but, tantôt de la poitrine, tantôt de la tête. Un point d’appui ô combien précieux et d’une efficacité redoutable. Son 17ème but de la saison, il l’a inscrit en deux temps, son coup de tête étant repoussé par le portier de Troyes, Grandel. Mais, il réussit à catapulter le ballon revenu dans les pieds, dans la lucarne, à la 34ème minute. Doublé à la 55ème minute. Lancé par Belaud, il emmene le ballon avant de frapper au deuxième poteau, pour son 18ème but de la saison. De loin la meilleure performance des internationaux camerounais. A la fin de ce match de la 32ème journée de Ligue 2, joué vendredi, Laval s’est imposé 2-1 et est sorti de la zone rouge. Et son attaquant vedette camerounais, élu Homme du match, avec une note de 8/10, selon Ouest France, est l’actuel meilleur buteur de ligue 2.

Vincent Aboubakar libère Lorient
Lorient a fait un pas de géant vers le maintien en l’emportant à Nice dans les arrêts de jeu grâce à un but de Vincent Aboubakar, samedi soir. Les merlus avaient bien entamé la rencontre en ouvrant le score par Sunu (19ème minute) avant que Kolodziejczak ne profite d’une petite faute de main de Audard sur une frappe vicieuse d’Eysseric pour égaliser (30 ème minute). On s’acheminait vers un match nul logique quand, sur un exploit individuel, Aboubakar a offert la victoire aux Lorientais dans le temps additionnel, se précipitant vers Christian Gourcuff pour fêter son but et offrir une des belles images de la soirée. L’attaquant camerounais inscrivait là son 14ème but de la saison en championnat. Avec 41 points, Lorient remonte à la 10ème place, retrouvant la première partie du tableau et assurant sans doute définitivement son maintien.

Benjamin Moukandjo, Nancy, opportuniste
Sur la pelouse de Châteauroux, Benjamin Moukandjo a inscrit son quatrième penalty de la saison. « Un penalty, c’est un but, annonce-t-il dans l’Est Républicain. Il faut bien le tirer. Pour moi c’est important. Cela fait deux matches d’affilée que je marque. Cela me permet de gonfler ma confiance. C’est important sur le plan personnel et surtout pour l’équipe. Si j’arrive à me libérer encore plus, cela ne pourra être que bénéfique pour le collectif. Je ne tirais pas les penaltys dans mes clubs précédents. C’est cette saison que j’ai décidé de les frapper. Je ne suis pas vieux mais je suis un des anciens de cette équipe qui est très jeune. C’est une responsabilité que je peux assumer. » A la fin, Nancy s’est imposé 3-0. Avec 50 points à son compteur, Nancy est quatrième et garde toutes ses chances pour remonter.

Stéphane Mbia, Fc Séville, omniprésent
Dimanche, le Fc Séville a remporté le derby face au Bétis, 2-0, lors de la 33ème journée de Liga. Stéphane Mbia, omniprésent au milieu de terrain a réalisé un match plein. Jeudi dernier déjà, le Fc Séville s’est qualifié pour les demi-finales de l’Europa League, au détriment du Fc Porto (0-1, 4-2). Stéphane Mbia, titulaire à l’aller comme au retour, y a grandement contribué. Il a été notamment à l’origine du troisième but de son club : après avoir subtilisé le cuir des pieds de son adversaire, le Camerounais a avalé le flanc droit de Porto avant d’adresser la balle à Vitolo qui, à son tour, a servi Gameiro à la conclusion. Ce gros effort de l’ancien Marseillais précédait ainsi tant d’autres dans l’antre-jeu du club espagnol, où Mbia n’a de cesse de dicter sa loi depuis son retour à la compétition.

Henri Bédimo, Lyon, ménagé
Affaibli par l’accumulation de match et les blessures, le lyonnais Henri Bédimo n’a disputé qu’un bout de match dimanche soir face au PSG, en clôture de la 34ème journée de Ligue1. Entré pendant que son équipe menait à la marque par la plus petite des marges, il a su bloquer son couloir gauche et contribué ainsi à cette victoire, 1-0. En déplacement jeudi à Turin pour affronter la Juventus, celui qui est considéré par de nombreux observateurs comme le meilleur latéral gauche de Ligue 1, a fait un match époustouflant. En remontant sans cesse son couloir gauche, il a beaucoup apporté tant sur le plan offensif que défensif. Mais, Lyon a été éliminé par la Juventus, (0-1, 1-2).

Samuel Eto’o, Chelsea, fatigué
Titulaire lors de la qualification de Chelsea pour les demi-finales de la Ligue des champions mardi dernier, Samuel Eto’o était remplaçant ce dimanche au Liberty Stadium de Swansea City, à l’occasion de la 34e journée de Premier League d’Angleterre. A sa place, José Mourinho, entraîneur des Blues, a choisi de titulariser le Sénégalais Demba Ba. Un choix payant, puisque c’est l’international sénégalais qui a permis aux Blues de s’imposer grâce à cet unique but qu’il signé à la 68ème minute, sur une passe de MatiÄ (1-0). Entré en seconde mi-temps, Eto’o a eu quelques opportunités de marquer dans ce match, mais physiquement fatigué, il lui a manqué l’adresse nécessaire pour faire trembler les filets adversaire.

Allan Nyom, Grenada, teigneux
Le latéral droit de Granada, Allan Nyom, n’a pas tremblé face à la star brésilienne Neymar, samedi dernier. Le brésilien a eu un avant-goût de ce qui pourrait l’attendre le 23 juin prochain, s’il croise à nouveau le chemin du latéral droit camerounais, lors de la troisième et dernière rencontre dans le groupe A de la Coupe du monde, entre le Brésil et le Cameroun. Face à un Allan Nyom en grande forme, toutes les initiatives du Brésilien ont été vouées à l’échec. Sans commettre de vilaine faute, Nyom a gagné presque tous ses duels et a généralement bien relancé ses ballons. Sans doute la meilleure prestation du camerounais, cette saison en championnat. Cet ainsi qu’il a contribué à la victoire de Grenada, 1-0.

Song Bilong, Fc Barcelone: semaine noire
C’est depuis le banc des remplaçants que Song Bilong a vu son club du Fc Barcelone se faire éliminer en quarts de finale de la Ligue des champions mercredi dernier par l’Atlético Madrid (1-2 sur l’ensemble des deux matches). Mais cette fois en championnat samedi, face à Grenada, c’est avec Alexandre Song que Tata Martino, entraîneur des Blaugrana, a composé son onze entrant. Le Camerounais était alors aligné devant la défense catalane. Dans le pur style catalan, (jeu fait de remontés par de courtes passes précises), le milieu camerounais a été correct. Sauf qu’à l’image de ses coéquipiers, il n’a pas su varier son jeu et a par moment été peu rigoureux sur les phases défensives. En se faisant battre 1-0, le Barça a laissé filer l’Atlético Madrid en tête du classement. Demain, mercredi à 20h, pour sauver sa saison, le Fc Barcelone va défier le Real Madrid en finale de Coupe du roi.

Allan Nyom
Droits réservés)/n

Achille Emana revit à Cruz Azul
Juste en 25 minutes, le milieu de terrain offensif de Cruz Azul a fait le boulot en permettant à son équipe de revenir de 0-2 à 2-2 dans un match capital pour la course au titre dans laquelle est engagé le Camerounais avec son club mexicain. Dans le duel qui opposait le leader Cruz Azul à Pachuca, Achille Emana alias « la pantera » 31 ans, 13 matches cette saison, a offert sa sixième passe décisive. Entré à la 65ème minute, le milieu de terrain camerounais a permis à son équipe d’obtenir un pénalty transformé à la 84ème minute par Cristian Gimenez. Dans le temps additionnel, le même Emana, grâce à ses dribles déroutants, a vu son tir puissant être repoussé par le gardien de Pachuca. Dans la foulée, Micheal Farfan a bien repris pour obtenir l’égalisation.

Eric Maxim Choupo-Moting, Mayence, inoffensif
Que c’est difficile pour les attaquants internationaux camerounais de marquer des buts en ces dernières journées de Bundesliga. Non pas qu’ils manquent de volonté ou de talent. C’est juste qu’ils manquent de réussite ces dernières semaines. Et le plus malchanceux de tous, c’est sans aucun doute Eric-Maxim Choupo-Moting. L’attaquant camerounais de Mayence n’a pas réussi à trouver le chemin des filets, depuis la 25ème journée de Bundesliga. Il a pourtant livré un match correct samedi, face au Werder Bremen, à l’occasion de la 30e journée du championnat. Et même s’il n’a pas contribué directement aux trois buts de son club qui l’emporte 3-0, le Lion de Mayence n’a pas eu grand-chose à se reprocher.

Joël Matip, Schalke 04, solide
En ouverture de cette 30e journée du championnat de première division d’Allemagne de football, Schalke 04 s’est imposé face à Francfort (2-0). Une victoire de plus, qui permet à Joël Matip et aux siens de rester sur la bonne voie pour la Ligue des champions.l’année prochaine. Le défenseur international camerounais, très solide en défense centrale, est resté égal à lui-même. Avec 58 points, Schalke 04 est troisième au classement, à deux longueurs de Dortmund (61 points).

Léonie Kwekeu, Rizespor, inefficace
Auteur de huit réalisations cette saison en première division turque, Léonie Kwekeu n’a plus marqué depuis deux semaines. Une mauvaise période qui n’a pas empêché Rizespor de s’imposer 2-0 sur la pelouse de Kayserispor. L’attaquant international camerounais et ses coéquipiers (14e équipe au classement général) ont une bonne raison de croire au maintien, maintenant qu’ils sont à un point de rattraper le Konyaspor de Charles Itandje tenu en échec par le Besiktas de Dani Nounkeu (1-1).

Aurélien Chedjou, Galatasaray, convalescent
La dernière fois qu’Aurélien Chedjou a été aperçu dans un stade de football, vêtu aux couleurs du club turc de Galatasaray, remonte au 18 mars dernier. C’était à l’occasion du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions européenne, contre Samuel Eto’o et les Blues de Chelsea (0-2). Mais depuis cette élimination, le nom du défenseur central international camerounais n’est plus apparu sur une feuille de match. Samedi, lors de la 29e journée de Süper Lig de Turquie, le club stambouliote a disputé son cinquième match d’affilé sans l’ancien Lillois. Galatasaray s’est incliné devant le Sivasspor (1-2). Aurélien Chedjou se trouve toujours à l’infirmerie, affaibli par un problème musculaire à la cuisse.

Nicolas Nkoulou, Marseille, fébrile
Selon le journal La Provence, Nicolas Nkoulou a été fébrile face à Montpellier, en ouverture de la 33ème journée de Ligue 1, vendredi dernier. Et pour preuve, il a fait une passe en retrait à Mandanda – non sanctionnée par l’arbitre -, alors que la règle a disparu des radars du football mondial.depuis 1992. Et que dire de son attitude sur l’égalisation de Cabella ? Déposé par Niang, le Camerounais n’a pas pesé bien lourd pour empêcher le Montpellier de marquer. Le but de Sanson ? Son placement était plus qu’aléatoire. Heureusement pour Nkoulou qu’à la fin, au terme d’un match animé, Marseille a remporté la course-poursuite du soir à La Mosson et décroché une seconde victoire de rang en Ligue 1 pour la première fois depuis cinq mois.

Léonie Kwekeu
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé