Sport › Football

Football européen: Eto’o marque et se blesse

L’attaquant de Chelsea s’est blessé peu après son but face à Arsenal samedi dernier. A 79 jours du Mondial, peu d’internationaux Camerounais sont en verve.

Samuel Eto’o, Chelsea, opportuniste
Face à Arsenal samedi, l’attaquant vedette de Chelsea, en grande forme en ce moment, s’est illustré dès la quatrième minute, exactement comme devant Galatasaray mercredi en Ligue des champions. Bien servi par Schurrle, Eto’o a éliminé Oxlade-Chamberlain d’un dribble crochet du droit, puis a envoyé la balle au fond des filets d’une jolie frappe enroulée du gauche, pour l’ouverture du score. Mais, cinq minutes après avoir ouvert le score contre Arsenal (6-0), Samuel Eto’o a quitté la pelouse de Stamford Bridge en raison d’une blessure derrière la cuisse. Ce coup pourrait priver l’attaquant de Chelsea du quart de finale aller de la Ligue des champions contre le Paris-SG le 2 avril au Parc des Princes.

Jean II Makoun, Rennes, clairvoyant
Avant le déplacement de Rennes à Marseille, Jean II Makoun a tenu à faire un démenti. Selon une information du quotidien L’Equipe, une altercation aurait eu lieu à l’entraînement entre l’entraîneur rennais Philippe Montanier et le milieu de terrain Jean II Makoun. «Il n’y a pas de polémique. Il ne s’est rien passé. C’était juste une histoire de ballon qui n’a eu aucun incident. J’ai été très surpris de lire ça dans la presse », a expliqué l’international camerounais. Face à Marseille, il a bonifié de nombreux ballons. Contribuant ainsi au succès des siens 1-0. Le quotidien Ouest France lui a attribué la note de 7/10. Il a livré son sentiment après la rencontre : « En cas de contre-performance, on se serait retrouvés dans une mauvaise situation. Il y a des victoires qui font beaucoup de bien. C’est la victoire d’un groupe. Il y a eu beaucoup de solidarité. Mais ce n’est pas fini. Il ne faut rien lâcher et enchaîner jeudi en Coupe de France. »

Jean Armel Kana Biyik, Rennes, solide
Avec seulement trois points d’avance sur le premier relégable avant cette rencontre de la 30ème journée de Ligue1, Rennes devait en plus se passer à la dernière minute de son attaquant Toivonen, blessé à la cheville lors de l’échauffement et remplacé par Nelson Oliveira. Une absence qui n’a pas empêché les Rennais de s’imposer (1-0) au Vélodrome, grâce à un but de Doucouré, et se donnent de l’air en bas de tableau. Titulaire en charnière centrale, Jean Armel Kana Biyik s’est montré solide dans ses interventions. Il a obtenu la note de 6,5/10 dans le journal Ouest France.

Vincent Aboubakar, Lorient, inoffensif
L’attaquant providentiel de Lorient, Vincent Aboubakar, déjà auteur de 12 buts en championnat, s’est remis de sa convalescence et a rejoué lors de la réception de l’intraitable Paris-Saint-Germain, tombeur des Merlus sur leurs propres installations sur le score d’un but à zéro, vendredi dernier en ouverture de la 30ème journée de Ligue1. Le but parisien est estampillé Thiago Motta (41ème mn). L’attaquant des Lions indomptables n’a pas retrouvé le chemin des buts, mais a pu disputer l’intégralité de la rencontre.

Henri Bédimo, Lyon, absent
C’est sans son latéral gauche camerounais que Lyon est allé s’imposer 1-0, dans le jardin de l’En Avant Guingamp de Guy Roland Ndy-Assembé, toujours absent du onze-entrant. Pour garder sa cage, l’entraîneur de Guingamp, Jocelyn Gourvennec, fait désormais confiance au Malien Samassa. Henri Bedimo justifie pour sa part son absence par une blessure contractée il y a deux semaines face aux Girondins de Bordeaux, où le camerounais avait été touché à la cheville.

Stéphane Mbia, Fc Séville, baroudeur
L’international camerounais de Séville est de retour et il le montre bien. Omniprésent dans l’entrejeu face à Osasuna dimanche, il a ratissé de nombreux ballons et contribué ainsi au succès de son équipe, 2-1. La forme dont pétille Stéphane Mbia en ce moment ne laisse même pas à penser que le Camerounais sort d’une longue période de disette due à sa blessure. Quant à Raoul Cédric Loé, du club d’Osasuna, il a foulé l’aire de jeu à la 82ème minute. Si les deux Camerounais se sont échangés les maillots en fin de partie, c’est Mbia qui avait le sourire au bout des Lèvres. Face au leader de la Liga, Real Madrid, le milieu camerounais devra se montrer encore plus conquérant lors de la 30ème journée de la Liga, mercredi 26 mars.

Song Bilong, Fc Barcelone, absent
C’est depuis le banc des remplaçants que Song Bilong a assisté au classico dimanche soir. Au terme d’un match riche en qualité et en rebondissement, Barcelone s’est imposé, 4-3, et prend ainsi six points sur son grand rival Real cette saison après s’être déjà imposé à l’aller, 2-1. Contrairement au match aller où Song Bilong avait disputé 13 minutes, il n’a pas frôlé le rectangle vert cette fois-ci, et est resté sur le banc de touche durant toute la partie, sans doute du fait de l’enjeu de la rencontre, capitale pour le chassé-croisé pour le titre de champion d’Espagne. Ce d’autant plus que le Barça, avec cette victoire, est revenu à un seulement point du Real, actuel leader de Liga (70 points), à égalité avec l’Athlético de Madrid.

Samuel Eto’o
Richard Heathcote/Getty Images Europe)/n

Joel Matip, Schalke 04, rigoureux
De tous les internationaux camerounais qui évoluent en Allemagne, Joël Matip est le seul qui aura goûté à la saveur de la victoire le week-end dernier. En défenseur véloce et rigoureux, il a contribué à rendre hermétique sa défense lors de 26ème journée de Bundesliga. Au terme de la partie, le Lion indomptable et ses coéquipiers de Schalke 04 se sont imposés 3-1 à domicile contre Eintracht Braunschweig. Désormais troisième, Schalke 04 pourra de nouveau disputer la prestigieuse Ligue des champions la saison prochaine, s’il maintien cette position jusqu’à la 34ème journée.

Choupo-Moting, Mayence, impuissant
Auteur de deux buts et d’une passe décisive lors des deux dernières journées, les espoirs de Mayence reposaient beaucoup sur Eric Maxim Choupo-Moting face au Bayern. Contre l’ogre bavarois, leader incontesté de la Bundesliga, les attaquants Mayençais, Choupo-Moting le premier, ont eu toutes les difficultés du monde à s’approcher des buts adverses. Moins percutant que d’habitude, Eric-Maxim Choupo-Moting a été remplacé à l’heure de jeu et son équipe s’est inclinée à domicile 0-2.

Jacques Zoua, Hambourg, fébrile
En visite à Stuttgart samedi dernier, Jacques Zoua était bien titulaire dans les rangs de Hambourg. Mais l’ancien joueur de Coton Sport a eu très peu d’occasions pour s’illustrer. A la fin du match, l’international camerounais et ses coéquipiers se sont fait surprendre (0-1). Une défaite lourde de conséquences, puisque Hambourg, qui s’était donné un peu d’air est désormais 16ème au classement. En rappel, en Allemagne, les deux derniers du championnat, soit le 17ème et 18ème, sont relégués en deuxième division, pendant que le 16eme, lors d’un match de barrage, affronte le troisième de la D2, pour pouvoir rester parmi l’élite.

Nicolas Nkoulou, Marseille, dépité
Battu pour la cinquième fois de la saison à domicile samedi dernier face à Rennes 1-0, Marseille qui n’a pris qu’un seul point en quatre matches n’avance plus. Alors que l’objectif initial du club phocéen était d’accrocher le podium. Pour le moment, les Marseillais en sont un peu loin. Une situation qui laisse un peu de regret à Nicolas Nkoulou : « Je ne peux pas dire que je suis heureux alors qu’on ne joue pas les premiers rôles, déclare le défenseur olympien sur le site officiel du club. On n’est pas à notre place avec notre potentiel. Quand on joue à l’OM, c’est pour jouer les premières places. Pour l’instant ce n’est pas le top, on va s’accrocher, on va pousser, on verra bien où on va finir. ».

Nicolas Nkoulou
africatopsports.com )/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé