Sport › Football

Football européen: Nkoulou et Choupo-Moting, buteurs

A 114 jours du début du Mondial brésilien, quelques internationaux camerounais affichent une grande forme.

Nicolas Nkoulou, Marseille, buteur
Auteur de son premier but de la saison, le défenseur phocéen a réalisé un grand match en clôture de 25ème journée de ligue1, dimanche soir. « Merci Nicolas ! ». Plusieurs supporters marseillais n’avaient que cette phrase au bout des lèvres, après le match nul (1-1) de l’OM en déplacement Saint-Etienne. C’est que, en plus de faire preuve d’une belle sérénité à son poste de défenseur central, Nicolas Nkoulou, dominateur sur le plan aérien, comme au sol, a été l’auteur du but marseillais en reprenant parfaitement un coup franc de Payet peu après l’heure de jeu (1-0, 64e). Une prestation sans tâche, qui permet au vice-capitaine des Lions indomptables d’être élu, « Homme du match ». Il figure dans l’équipe type de Ligue 1 de cette 25ème journée de L1.

Samuel Eto’o, Chelsea, irrégulier
Depuis le 19 janvier et son triplé face Manchester United, Samuel Eto’o n’a plus marqué. Pourtant titulaire lors des quatre dernières sorties de Chelsea, la star camerounaise a eu peu d’occasions pour exprimer son talent, comme samedi lors du cinquième tour de la Cup d’Angleterre. Manchester City s’est qualifié pour les quarts de finale en éliminant Chelsea grâce à des buts de Jovetic et Nasri. Les Blues de Mourinho ont été muselés en attaque (2 tirs, 0 cadré) par une très bonne équipe de City, revancharde et tactiquement solide. Eto’o, auteur seulement de six buts depuis le début de la saison, a été remplacé pendant la pause par Mohammed Salah.

Henri Bédimo, Lyon, passeur
De l’avis de France Football, le lyonnais Henri Bédimo a effectué un match « monstrueux » lors de la victoire 3-1 face à Ajaccio. Un à un, les Lyonnais ont, après le match, marqué leur admiration à l’encontre de leur latéral gauche. Notamment Bafé Gomis qui «connaît Henri depuis longtemps pour l’avoir affronté plusieurs fois en équipe de jeunes lorsqu’il évoluait à Grenoble». « Il jouait alors en n°10 et il réalisait des choses encore plus extraordinaires qu’aujourd’hui», lâche l’attaquant de l’OL. «Le système de jeu peut lui permettre de faire cela», indique de son côté Garde, pour qui Bedimo, passeur sur le deuxième but, «est le meilleur à son poste en France même s’il y a choses un peu moins positives dans son jeu». Henri Bédimo figure d’ailleurs dans l’équipe type de cette 25e journée de Ligue 1, aux côtés de son compatriote de Marseille, Nicolas Nkoulou.

Jean II Makoun, Rennes, présent
Remplaçant la journée précédente, Jean II Makoun était bien titulaire face à Montpellier. Après une petite victoire (1-0) à l’AJ Auxerre en huitièmes de finale de la Coupe de France, Rennes aurait pu arracher une autre victoire en championnat. Meneur des débats avec un Jean II Makoun, titulaire et un Paul-Georges Ntep rentré à la 57ème minute, Rennes va finalement se contenter d’un match nul de 2 buts partout, face à Montpellier. Ntep devra aussi rapidement augmenter son niveau de jeu s’il compte toujours être présent à la Coupe du monde brésilienne. Depuis son intégration dans l’équipe de Rennes, ses accélérations débridées et ses coups de génie se font rares.

Vincent Aboubakar, Lorient, inoffensif
Lorient a passé une soirée difficile face à Toulouse. Les Merlus se sont inclinés pour la première fois au Moustoir depuis fin septembre et la réception de Marseille. Une défaite inéluctable pour des merlus rapidement réduits à 10 après l’expulsion bête mais logique du burkinabé Alain Traoré. Mais les joueurs de Christian Gourcuff croient pourtant pouvoir réaliser l’exploit quand Lautoa ouvre logiquement le score sur corner (41′). Mais les Lorientais reculent en deuxième mi-temps et encaisse trois buts. Sevré de bons ballons à exploiter, le compteur de Vincent Aboubakar est resté scotché à 12 réalisations.

Landry Nguemo, Bordeaux, moyen
Plus de difficulté à la récupération que d’habitude pour le bordelais Landry Nguemo. L’international camerounais à l’image de son équipe a fait un moyen face à Reims. Défait 1-0. Les Bordelais n’ont pas réussi à convertir leurs occasions de but. Le gardien rémois a effectué un très gros match. Remplacé par Abou Traoré à la 84e, le milieu récupérateur laissait une équipe de Bordeaux en panne d’inspiration offensive.

Guy Rolland Ndy Assembé, Guingamp, absent
Comme en huitième de finale de la Coupe de France, le gardien de but camerounais était une fois encore sur le banc de touche guingampais. Mais les performances n’ont guère changé. L’An Avant a été de nouveau battu par Sochaux, 0-1. Sochaux s’est imposé dans cette rencontre âprement disputée. Plus agressifs, les Doubistes ont finalement arraché la victoire face à des Bretons qui ont longtemps résisté avant de craquer en toute fin de rencontre. Autrefois titulaire, le portier camerounais a disputé 19 matches. Après une baisse de régime, il a perdu sa place de titulaire au profit du malien Mamadou Samassa.

Eric Maxim Choupo-Moting, Mayence, buteur
L’attaquant camerounais de Mayence a inscrit son sixième but de la saison vendredi dernier, lors de l’ouverture de la 21ème journée de Bundesliga. Remplaçant au début de la rencontre entre Mayence et Hanovre, le coach de Mayence Tuchel a eu raison de faire entrer son avant-centre camerounais dès les premières minutes de la seconde période (46e). Détenteur d’une légère avance (1-0), l’attaquant international camerounais, après avoir manqué plusieurs occasions franches, a seul face au gardien de but adverse, permit à son club de se mettre à l’abri en inscrivant le second but du club dans le temps additionnel (2-0).

Joël Matip, Schalke 04, souverain
En déplacement sur la pelouse du Bayer Leverkusen, Joël Matip et Shalke 04 se sont imposés (2-1). Souverain au sol comme dans les aires, il a remporté de nombreux duels. Aligné en défense central ces derniers temps, il fait montre de son aisance technique en remontant bien les ballons. Parfois rigoureux, le Lion indomptable a écopé d’un carton jaune vers la fin de la partie.

Jacques Zoua, Hambourg, intermittent
L’attaquant camerounais de Hambourg, à l’image de son club, connait une deuxième partie de saison très difficile. Lors de la 21ème journée de Bundesliga, Hambourg a été de battu par le dernier au classement, Eintracht Braunschweig (2-4). .L’attaquant camerounais n’a disputé que les sept dernières minutes de la partie. A cause de cette défaite, Hambourg, 17ème est désormais menacé de relégation Un grand défi attend Mirko Slomka (46 ans), nommé dimanche entraîneur de Hambourg, au lendemain du limogeage de Bert van Marwijk, dans la foulée d’une septième défaite de rang.

Allan Nyom, Grenada, rigoureux
Après une longue série de quatre défaites en championnat, Allan Nyom et Grenade ont renoué avec la victoire dimanche, lors de la 24e journée de Liga espagnole. Titulaire durant toute la rencontre, le latéral droit camerounais et ses coéquipiers se sont imposés (1-0) face au Real Betis. Il faut dire que l’international a été particulièrement en jambes, multipliant les dédoublements sur son côté droit.

Nicolas Nkoulou pousse le ballon au fond des filets
om.net)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé