Sport › Football

Football: Le camerounais Samuel Eto’o fils marque son premier but sous le maillot de l’inter en Italie

C’était lors de la première journée du calcio ce dimanche, 23 août

Nombreux sont les camerounais qui attendaient avec impatience l’ouverture de la nouvelle saison du championnat italien, avec notamment l’ex barcelonais Samuel Eto’o fils dans les rangs de l’inter de milan. C’est chose faite depuis ce dimanche, 23 août 2009. Pour la première journée du calcio, Samuel Eto’o fils toujours avec son dossard 9, a été titularisé aux côtés de ses coéquipiers Maicon, Lucio, Materazzi, Zanetti, Muntari, Milito et bien d’autres. Mais pour ce début de championnat, l’Inter manque le coach devant le nouveau promu, Bari, au stade Giuseppe Meazza. Habitué à faire parler la poudre, Samuel Eto’o fils crée le danger dans le camp adverse dès la 6é mn de jeu seulement, mais la défense de Bari réussi à repousser sa frappe. A 2 minutes du coup de sifflet de la pause, Eto’o adresse une belle passe à son coéquipier Motta, qui malheureusement rate l’occasion d’ouvrir la marque. 0 – 0, c’est sur ce score que les deux clubs regagnent les vestiaires. Moment pour les entraîneurs de corriger les lacunes observées en première période et donner des nouvelles orientations.

Eto’o marque
Coaching payant pour l’entraîneur de l’inter José Mourinho, car la seconde mi-temps démarre sur une note positive. A la 56e mn, ouverture du score de l’inter grâce au camerounais Samuel Eto’o fils sur penalty, après une faute sur Milito dans la surface de réparation de Bari par le joueur Masiello. Le but vient à point nommé redynamiser le club quadruple champion d’Europe qui désormais, mène par 1 but à 0. Mais la joie est de courte durée. En effet, l’inter commet l’erreur de baisser la garde en ralentissant le rythme du jeu, et Bari en profite. A la 74e mn de jeu, Kutuzov finit par remettre les pendules à l’heure, et c’est l’égalité parfaite entre les deux adversaires. Et pourtant, on ne s’attendait pas véritablement à cette réaction de Bari, puisque le club milanais depuis le coup d’envoi du match, a présenté du beau jeu pour le public venu encourager son équipe ainsi que les nouvelles recrues, dont le camerounais Samuel Eto’o et l’argentin Milito. Ces deux joueurs notamment, peuvent avoir des regrets, car plusieurs fois, ils ont manqué de réalisme devants les buts adverses, alors qu’ils se trouvaient en bonne position. Toutefois, le club milanais peut s’estimer heureux de quitter la pelouse avec le point du match nul, car à la 73é mn, le tir de Rivas de Bari, passe juste au dessus des cages du portier Julio César de l’inter. Plus de peur que de mal dans les rangs des intéristes, dont le coach José Mourinho à la fin de la rencontre, va d’ailleurs reconnaître que ses poulains ont certes fait un bon match, mais n’ont pas eu de chance d’inscrire un deuxième but qui aurait mis l’équipe à l’abri. Il a manqué au club des automatismes, car l’inter a beaucoup changé, selon Mourinho. Malgré ce match nul perçu comme une contre performance, l’inter de milan doit vite retrouver ses esprits car son premier grand rendez-vous de cette saison l’attend, à savoir le derby qui va l’opposer au Milan AC lors de la 2é journée ce week-end. Le milan AC abordera le duel avec un avantage psychologique, puisqu’il est allé battre à domicile Sienne par 2 buts à 1 lors de cette première journée du calcio.

Inter de milan – Milan AC : Samuel Eto’o fils, habitué à créer la sensation lors des derbys comme ce fut le cas en Espagne sous les couleurs de Barcelone à chaque match contre le Réal de Madrid, devra sans doute faire parler de lui à sa façon.

José Mourinho et Samuel Eto’o
Inter.it)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut