Société › Education

Formation : les USA octroient des bourses à 17 jeunes leaders camerounais

Les lauréats autour de Mary Daschbac, chargée d’affaire de l’ambassade des USA au Cameroun
Après six semaines de formation académique et de formation au leadership dans des universités américaines, ils ont reçu le 27 août 2021  des certificats signés par le président des États-Unis et le Secrétaire d’État.

Ketcha Pertulia Ezigha, lauréate du programme Mandela Washington Fellowship 2021 voit l’avenir en rose après avoir passé avec succès une formation par visio-conférence à l’Université américaine de Gorgia. Elle est le leader de la promotion 2021 constituée de 17 jeunes leaders camerounais qui ont reçu hier à Yaoundé des certificats signés par le président des États-Unis et le Secrétaire d’État.


Leur formation s’est tenue du 21 juin au 30 juillet dernier. Elle surtout porté sur les trois points suivants : affaires et entrepreneuriat ; Leadership civique ; et Gestion publique. Le programme s’est déroulé en un format virtuel en raison de la pandémie du Covid-19 qui a empêché que les étudiants se rendent aux USA.  «  Les boursiers ont fait preuve de résilience et de détermination pour continuer à stimuler la croissance et la prospérité, à favoriser la paix et à avoir un impact sur leurs communautés », reconnait Mary Daschbac, la  Chargée d’affaire de l’ambassade des USA au Cameroun.

Elle explique par ailleurs que le programme YALI Mandela Washington créé en 2010 sous l’administration du président Barrack Obama, est une reconnaissance qu’il y a une grande promesse dans la jeunesse africaine pour contribuer à la réalisation des défis communs.  « Nous voulons travailler avec cette jeunesse pour trouver cette solution et accroitre les économies du continent, donner l’opportunité aux jeunes de trouver des solutions aux défis qui les attendent », conclue-t-elle.

Les 17 boursiers seront suivis dans la réalisation de leurs projets. La jeune Ketcha Pertulia Ezigha par exemple veut accroitre son cadre d’encadrement des enfants déplacés internes de Bamenda dans le Nord-Ouest.  “Je veux agrandir mon centre afin de leur donner les moyens d’être plus en sécurité et d’utiliser habilement les technologies de l’information, mais aussi d’accroître leur intérêt pour l’éducation au Cameroun”, envisage t-elle.

A signaler que la soumission des candidatures en ligne pour la session 2022 est ouverte depuis le 18 août 2021.



L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé