Santé › Actualité

Arthur Zang: « Nous avons commencé à écouler les premiers cardiopad »

L’inventeur camerounais du Cardiopad indique qu’un tiers du stock de 300 appareils a déjà été vendu à plusieurs hôpitaux publics

Les premiers cardiopad sont désormais disponibles au Cameroun. « Un tiers du stock de 300 appareils a déjà été vendu (soit 100 appareils, ndlr) », a informé l’ingénieur en informatique, Arthur Zang, dans une interview accordée au quotidien national ce 15 avril 2016.

Selon lui, plusieurs hôpitaux publics ont déjà le cardiopad, mais pas la majorité. « Parce qu’on a commencé la commercialisation officielle il y a à peine deux mois », justifie-t-il.

Coût du cardiopad
Deux millions de F CFA, c’est la somme qu’il faut débourser pour un appareil. Une difficulté pour les hôpitaux de district qui ne disposent pas toujours de ces moyens, et qui pourtant « sont notre cible à la base », relève Arthur Zang.

Néanmoins, l’objectif est de « se déployer totalement sur l’ensemble du territoire » dans les prochaines années, et de « voir dans quelle mesure le Cardiopad peut contribuer à faire chuter les prix des examens de 20 000 F à 5 000 F. Ceci, afin d’améliorer les conditions de vie et santé des Camerounais », souligne l’inventeur du Cardiopad.

Arthur Zang et son équipe seraient actuellement en train de travailler « sur un appareil de cardiologie à usage personnel ». D’après les explications de l’ingénieur, cet autre appareil, qui pourrait être disponible « dans deux mois », sera destiné aux patients et « nettement » moins cher que le cardiopad.

Comment le cardiopad fonctionne
Appareil à écran tactile, le Cardio-pad permet de réaliser des examens cardio-vasculaires. Le soignant pose une série d’électrodes sans fil sur le torse du patient. L’appareil, qui génère des informations numérisées, évalue le système de conduction électrique du c ur, mesure le rythme et la régularité des battements cardiaques et détermine la taille et la position des ventricules tout en identifiant d’éventuelles lésions. Les données sont ensuite transmises via le réseau de téléphonie mobile à un cardiologue qui télécharge ces informations sur un autre Cardio Pad. Il les interprète, puis envoie son diagnostic et son ordonnance au soignant.

Le Cardiopad testé sur un patient à l’hôpital de Mbankomo.
sciencesetavenir.fr)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé