Eco et Business › Agro-industrie

Au Cameroun, la baisse du prix de la banane inquiète

Cette situation est due à l’abondance de la banane dollar latino-américaine sur le marché européen. Une situation peu rassurante pour la Société des plantations du Haut Penja.

Armel François, le directeur général de la Société des plantations du Haut Penja, filiale de la Compagnie fruitière de Marseille, qui domine la production de la banane dessert au Cameroun, est visiblement très inquiet des performances que pourrait réaliser la PHP en 2017. En cause, une baisse prononcée du prix de la banane dessert camerounaise.

En effet, apprend-on, le marché européen, principale destination de la banane camerounaise, est actuellement sur-approvisionné, notamment du fait de l’abondance de la banane dollar latino-américaine, dont les pays producteurs, cette année, ne font face à «aucun phénomène climatique. «Ce qui n’était pas arrivé depuis de très nombreuses années», explique Armel François.

Aussi, pour équilibrer les comptes de l’entreprise face à cette conjoncture internationale autour des prix de la banane, le DG de PHP énonce-t-il quelques mesures d’austérité qu’il est nécessaire de mettre en œuvre. «L’ensemble du personnel de la PHP et chacun d’entre nous peut et doit contribuer à l’effort d’adaptation de l’entreprise à ces conditions de marché. Il faudra sans doute renoncer à quelques parcelles de confort sans remettre en cause l’essentiel sur le téléphone, les dotations de carburant, les kilomètres de voiture, mais aussi les heures supplémentaires de complaisance et autres petits avantages arrachés à l’entreprise et sur lesquels la direction posait un regard complaisant qui n’est plus d’actualité», écrit-t-il dans l’éditorial du magazine de la PHP.

 



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé