› Eco et Business

Cameroun: l’ANTIC veut optimiser l’essor de l’économie numérique

Ladite institution tient depuis mardi à Douala un atelier portant sur les enjeux de la cybersécurité dans le développement économique du pays

Sensibiliser les opérateurs économiques sur les dangers de la cybercriminalité. Telle est la mission que mène l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (ANTIC) à Douala depuis mardi, 01er mars 2016.

Jusqu’au 02 mars 2016, L’ANTIC entend instruire les participants à cet atelier sur les apports de la cybersécurité dans le développement de l’économie numérique au Cameroun. Laquelle est de plus en visible sur le territoire national avec l’expansion du e-commerce, du marketing digital et des projets en cours de concrétisation comme celui sur la vidéo-conférence dans les administrations publiques lancée par le ministère des Postes et Télécommunications en 2016.

S’agissant des actes de cybercriminalité énoncés mardi à Douala, elles se matérialisent sur la toile par des atteintes aux biens et aux personnes. Il s’agit spécifiquement de la fraude des cartes bancaires ; la vente en ligne d’objets volés ou contrefaits ; l’encaissement d’un paiement sans livraison de la marchandise ; du piratage d’ordinateur ; des téléchargements illégaux, la diffusion d’images pédophiles ; de la promotion de la haine raciale ; le piratage des systèmes d’information ; et toute autre infraction propre aux réseaux électroniques.

Au Cameroun, l’économie numérique est désormais au coeur des projets de développement.
Droits réservés)/n


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé