Politique › Judiciaire

Cameroun: le juge rejette la demande de liberté provisoire de Maurice Kamto

Maurice Kamto

Les leaders du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) ne comparaitront pas libres pour leur procès devant le Tribunal militaire, ainsi en a décidé le Tribunal de grande instance de Yaoundé.

Le juge de référé d’heure en heure a rendu sa décision sur la requête en habeas corpus de Maurice Kamto, Penda Ekoka, Alain Fogue, Albert Dzongang, Paul Eric Kingue, Célestin Djamen, Gaston Serval Abe a.k.a Valsero.

Ces cadres du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) contestaient la légalité de la procédure qui avait conduit à leur inculpation à la prison de Kondengui et demandaient leur libération immédiate.

Le juge n’a pas accédé à cette demande mais il n’a toutefois pas donné les raisons de son refus. Il a promis de les présenter par écrit vendredi. Les avocats du Mrc contestent cette façon de procéder. Ils envisagent déjà de faire appel de cette décision.



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé