Eco et Business › L'Eco en +

Le Cameroun et l’Union européenne célèbrent 60 ans de coopération

L’année 2018 marque la consécration d’un partenariat qui dure depuis 60 ans entre le Cameroun et cette association politico-économique de vingt-huit pays.

Paul Tasong, ministre délégué auprès du ministère de l‘Economie, de la Planification et de l’Administration du territoire (Minepat), a effectué le 08 mai, une visite de courtoisie à la délégation de l’Union européenne au Cameroun. Cette visite avait pour visée de « témoigner de la volonté du gouvernement camerounais de renforcer cette coopération », a-t-il déclaré à l’issue de la cérémonie à laquelle il représentait le ministre Alamine Ousmane Mey, ordonnateur national du Fonds européen de développement (Fed).

« Nous avons effectué ce déplacement auprès de l’ambassadeur chef de la délégation de l’Union européenne au Cameroun, Hans-Peter Schadek, afin de permettre que les hommes et les femmes qui travaillent à cette coopération puissent au moins se serrer la main. Mais aussi, pour nous rassurer que nous restons tous sur la même longueur d’ondes et que nous sommes tous engagés pour la densification de cette coopération », a-t-il expliqué.

La coopération en question, dure depuis 60 ans. Et les secteurs pour en témoigner sont nombreux, qu’il s’agisse de la gouvernance forestière, de la coopération au développement ou  des échanges commerciaux – qui se sont illustrés par l’entrée en vigueur des accords de partenariat économiques (Ape) le 4 août 2016.

De nombreux projets sont déjà en cours d’élaboration, notamment, la construction d’un pont sur le fleuve Logone. Long de 620 mètres, cet ouvrage permettra de  relier la ville de Yagoua (Extrême-Nord, Cameroun) à celle de Bongor au Tchad. Le projet prévoit par ailleurs la construction d’une route de raccordement sur environ 10 km de part et d’autre entre Yagoua et Bongor, des aménagements connexes tel que protection des berges du fleuve, poste de pesage, poste frontière et la construction du contournement de la Ville de Yagoua sur environ 8 km. Le tout pour un coût global de plus de 92 milliards de Francs CFA. Début des travaux : juin 2018.

Une autre infrastructure de ce type devrait être également construit sur la Cross river afin de rallier Ekok (région du Nord-Ouest) à la localité de Mfum au Nigeria. Ce dernier pont est construit dans le cadre de l’exécution du programme national de facilitation du transport sur le corridor Bamenda-Mamfe-Ekok-Abakaliki-Enugu.

L’union européenne et la Banque africaine de développement (Bad) ont, à cet effet, signé deux conventions de financements le 27 avril 2018. L’une, d’une valeur de 26,2 milliards de Francs CFA, servira à la construction du pont sur le Logone. La deuxième convention d’un montant de 16,37 milliards de Francs CFA, porte sur la réalisation du pont sur la Cross river.

D’autres conventions de financement avaient déjà été signés.

Les vingt-huit pays qui constituent cette association politico-économique ont aussi promis leur appui au Cameroun en ce qui concerne le projet d’interconnexion électrique entre le Cameroun et le Tchad ; le réaménagement des routes Magada-Maroua et Magada-Yagoua ; la rénovation de la ligne de chemin de fer entre Belabo et Ngaoundéré.

« L’année dernière, nous avons mené un programme d’appui budgétaire, un décaissement a été effectué à cet effet, qui accompagne des réformes dans le secteur de l’élevage et de l’agriculture. A nos côtés se tient la Bad qui est un acteur très important pour tout ce qui est développement des infrastructures et de l’eau », souligne l’ambassadeur Hans-Peter Shadek.

La visite à laquelle participait également le ministre des Petites et moyennes entreprises s’est étendue à la Cellule d’appui à l’ordonnateur national du Fonds européen pour le développement (CaonFed). Il s’agit d’une structure chargée de la conception, de la mise en œuvre et du suivi de la stratégie et des programmes de coopération financés par ce Fonds. Elle est placée sous la tutelle du Minepat. Composée de 17 cadres et employés, elle est dirigée par Aliou Abdoullahi, coordonnateur national de la coopération entre le Cameroun et l’Union Européenne.



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé