Eco et Business › Finance

Cameroun : ouverture d’une enquête sur la disparition des pièces de monnaie

(c) Droits réservés

La Beac a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête sur la disparition des pièces de monnaie du Cameroun. Un phénomène qui touche par ailleurs d’autres pays de la zone Cemac.

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), en collaboration avec les gouvernements des six Etats de la sous région, mène  ds investigations afin de déterminer l’ampleur et les circuits de l’exportation des pièces de monnaie dans ces pays. A terme, cette enquête devrait permettre à la  Beac et aux Etats de trouver des solutions adéquates pour endiguer le phénomène.

L’annonce a été fait mardi, 18 décembre, par Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Beac. Celui-ci dit ne pas maîtriser toutes les méandres du trafic dont sont victimes des pays comme le Cameroun. Toutes choses que devrait permettre de changer l’enquête en cours. Il évoque toutefois, pour le cas du Cameroun, la piste de l’Asie. Un lien sans doute avec la récente saisine de jetons d’une valeur de deux millions de Francs CFA dans la ville de Douala, en novembre.

Les éléments du Groupement territorial de la gendarmerie de Douala avaient quarante-trois sacs remplis de pièces de 50 et 100 Francs CFA. Ce, après plusieurs semaines de filature. Les auteurs de ce trafic ont été arrêtés par la même occasion. Il s’agit d’un Camerounais et ses deux complices d’origine asiatique. Le phénomène existe depuis, mais aucune arrestation n’avait encore eu lieu, a expliqué une source à Journalducameroun.com.

La rareté des pièces de monnaie s’est accru ces derniers mois au Cameroun, compliquant les petites transactions commerciales des populations. Le phénomène était pourtant déjà observé durant l’année 2017 mais la raison en était autre. Les banques ne s’approvisionnaient pas en monnaie métallique auprès de la Beac.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé