Dossiers › Présidentielles 2011

Cameroun: Paul Biya attendu à Maroua ce 4 octobre

Le président, candidat à sa propre succession, confirme ainsi une information qui circulait depuis le week-end

Le président Paul Biya se rend ce mardi 4 octobre 2011 à Maroua, la principale ville de la région de l’extrême nord du Cameroun. L’information qui circulait depuis le week-end, a finalement été confirmée par le cabinet civil de la présidence de la république. Vendredi 30 septembre dernier, plusieurs contingents de la garde présidentielle ont été aperçus embarquant dans le train en direction du Nord. Dans le même temps, de nombreux officiels ont pris le même train. « On part préparer la visite du grand boss », a affirmé l’un d’eux sous le couvert de l’anonymat. C’est la première descente sur le terrain de la campagne du président sortant, et candidat à sa propre succession à l’élection présidentielle du 09 octobre prochain. Mis à part Garga Haman Adji de l’Alliance Démocratique pour le Développement (ADD), l’ensemble de la classe politique de cette partie du pays, a rallié la cause du président Biya. Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), parti du candidat président, devrait se retrouver côte à côte avec l’UNDP (Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès) de Maigari Bello Bouba, l’ANDP (Alliance Nationale pour la Démocratie et le Progrès) de Hamadou Moustapha, le FSNC (Front pour le Salut National du Cameroun) du ministre Issa Tchiroma et le Mouvement démocratique pour la défense républicaine (MDR) de Dakolé Daïssala, qui dans un meeting a demandé à ses militants de voter pour le président Paul Biya.

Le président candidat se rend donc en terrain ami. Mais la visite survient quand même alors que s’efface tout doucement le scandale des révélations de Wikileaks, sur des propos attribués à une des élites de la région, le Vice premier ministre en charge de la justice Amadou Ali. Cette visite est aussi l’une des plus difficiles pour le président parce qu’il devra faire des promesses non pas à un seul allié, mais à quatre , qui ont fortement fait campagne pour lui chacun dans le cadre de son parti. Pour sa première sortie, le président ne manquera pas de faire savoir son programme politique et surtout devrait revenir sur la dotation d’une université à la région comme promis en 2004. La descente du président Biya sur le terrain de la campagne se fait alors que son parti est déjà actif sur le terrain. Le Premier Ministre Philémon Yang s’est rendu le 27 septembre 2011 dans les localités de Kumba et Tiko, pour le lancement de la campagne du candidat du RDPC dans la région du Sud-ouest. Il a appelé les militants à plébisciter Paul Biya, le meilleur choix. Mercredi 28 septembre il était à Nkongsamba dans la région du Littoral. Quant au Coordonnateur opérationnel de la campagne, le Ministre René Sadi, il a été l’hôte des militants de Mbalmayo dans la région du Centre et jeudi 29 septembre, le Secrétaire Général du Comité Central du RDPC s’est rendu à Bafia toujours dans le Centre, pour lancer officiellement la campagne dans les départements du Mbam et Inoubou et du Mbam et Kim.

Paul Biya et son épouse, lors du congrès du Rdpc, le 16 septembre 2011
paulbiya2011)/n


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé