› Société

Cameroun : quatre projets d’autoroute cherchent financements

Une vue de l'autoroute Douala-Yaoundé.

Le gouvernement en quête de partenaires en Partenariat Public Privé (PPP) pour des projets routiers qui devraient relier les principales villes du pays.

Dans les tiroirs du ministère des Travaux publics (Mintp), sommeillent de nombreux projets d’autoroute pour rapprocher les principales villes du Cameroun.

Il s’agit principalement des projets d’autoroute Edéa-Kribi, de l’autoroute Douala-Yaoundé-Bafoussam-Bamenda, de la deuxième phase de l’autoroute Douala-Yaoundé ; et de l’autoroute Douala-Limbe.

Dans le détail, c’est 92 km pour relier Edéa à Kribi. Il est également question de financements pour la réalisation de la phase II de l’autoroute Douala- Yaoundé, section Bipindi-Edéa-Douala long de 170 km.

Notons que la première phase de ce projet concerne un linéaire d’une centaine de kilomètres entre Yaoundé et Lobo, dont les travaux sont en cours. Ils sont réalisés par l’entreprise chinoise China Highways Engineering Company.

Lire aussi :: Infrastructures : la Chine suspend 130 milliards FCFA de financements

Un autre projet d’autoroute de 75 km doit relier Douala à Limbé.

Le plus important de ces projets est celui qui doit relier Douala, Yaoundé, Bafoussam et Bamenda. D’un linéaire de 350 km, cette voie devrait se greffer à l’actuel projet d’autoroute Douala-Yaoundé, grâce à une intersection à Yingui, dans le département du Nkam.

Pour tous ces projets, les études d’avant-projets et d’Avant-projet détaillé sont déjà disponibles au Mintp. le gouvernement est en effet en quête de financements en Partenariat Public Privé (PPP) pour la réalisation de ces infrastructures.

Il faut rappeler que pour l’heure, le Cameroun poursuit la construction de trois autoroutes : Douala-Yaoundé, Yaoundé-Nsimalen et Kribi-Lolabé.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé