Sport › Football

CAN 2010: l’Egypte championne d’Afrique pour la 3é fois consécutive

Elle a battu le Ghana ce dimanche, 31 janvier 2010 en finale de la Can à Luanda

On veut entrer dans l’histoire, déclarait Mohamed Zidan, l’attaquant vedette de l’Egypte avant la finale. C’est chose faite puisque l’Egypte entre dans l’histoire du football grâce à sa victoire sur le Ghana, 1-0, en finale de la 27e édition de la coupe d’Afrique des nations de football. Finale qui s’est disputée ce dimanche, 31 janvier 2010, au stade du 11 novembre à Luanda, capitale de l’Angola. Les pharaons établissent ainsi un record historique en remportant la Can trois fois d’affilée, en 2006, 2008 et 2010. C’est également le 7e sacre de toute l’histoire de l’Egypte dont l’entraîneur Hassan Shehata peut être fier de son joker et buteur, le joueur Gedo. Fidèle à lui-même, il a une fois de plus été décisif en inscrivant l’unique but de la partie à la 85é mn de jeu. Entré pour la cinquième fois comme remplaçant dans cette compétition, il a fait parler la poudre, désillusionnant ainsi les jeunes ghanéens qui ont manqué de réalisme dans ce duel.

1ère mi-temps insipide
Privé de Michael Essien, Appiah et autre Muntari, l’encadrement technique du Ghana a trouvé la parade dans cette Can en misant sur des joueurs comme Asamoah Gyan dont les buts ont éliminé les adversaires comme l’Angola et le Nigeria dans cette compétition. Face à l’Egypte en finale, c’est le Ghana qui donne le coup d’envoi du match. En ce début de rencontre, les adversaires s’observent certes, mais c’est une véritable bataille qui se déroule au milieu de terrain. Les Black Stars envahissent le camp égyptien alors que la température affiche 37°C. Les égyptiens continuent de se laisser dominer par les ghanéens, mais c’est un piège car il s’agit manifestement d’une stratégie qui vise à mieux aspirer les Black stars. D’ailleurs, à la 10é mn de jeu, sur une longue balle, Hosni cherche son partenaire Moteb en profondeur, mais le portier ghanéen veille au grain. 14 mn plus tard, c’est El-Hadary qui intercepte la frappe puissante de Kwadwo Asamoah tirée depuis les 25m. A quelques minutes de la fin de la première période, pas grande chose et le jeu de part et d’autre est plutôt fermé. C’est sous le score vierge, 0-0, que l’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires pour la pause.

Gedo offre le sacre à l’Egypte
De retour des vestiaires, le jeu semble quelque peu s’animer à l’image de ce tir du capitaine égyptien Ahmed Hassan depuis les 20 m, non cadré. 53e mn de jeu, le Ghana bénéficie d’un coup franc. Le tir de Gyan passe au dessus. De même, la frappe de Ayew Pelé à la 56e mn du pied gauche, passe largement à côté des cages de El-Hadary. Dans les gradins, les supporters emplissent de plus en plus, alors que sur le terrain, l’Egypte domine cette deuxième période, comme le témoigne la possession de balles estimée à 57%. A la 70e mn de jeu, Hassan Shehata sort son joker et fait entrer Gedo qui remplace Moteb. 15 mn plus tard, il ouvre le score pour l’Egypte qui peut à quelques minutes du coup de sifflet final, croire à un 3è sacre consécutif. Les offensives ghanéennes pour revenir au score seront inutiles puisque l’Egypte remporte finalement la partie sur le score étriqué d’un but à zéro.

La meilleure équipe africaine dans cette Can confirme son statut et prouve une fois de plus, que la légende continue!

La joie égyptienne
leparisien.fr )/n


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé