Sport › Football

Can 2013: Les Lions se qualifient pour le troisième tour dans la douleur

Le Cameroun a bataillé fort pour obtenir son billet du dernier tour des qualificatifs de la Can 2013 en Afrique du Sud

Les Camerounais n’ont pas eu le temps de trembler face aux modestes Bissau-guinéens, samedi dernier. Mais de ce match retour du deuxième tour des éliminatoires de la Can 2013, les supporters des Lions retiendront l’essentiel : la qualification. Pour le reste, c’est dans la douleur que Benjamin Moukanjo a fait saliver les 15 000 spectateurs qui se sont rendus au stade Ahmadou Ahidjo. Sur un centre côté gauche de Yannick Ndjeng, effleuré de la tête par Stéphane Mbia, Benjamin Moukanjo, à l’affut dans la surface, a trompé Jonas Mendes, le portier des Renards Bissau-guinéens. Un résultat nul était suffisant pour les Lions pour obtenir un billet pour le troisième tour des éliminatoires, mais après la défaite face à la Libye, ils souhaitaient remporter la partie par une large victoire, afin de gagner en confiance et se réconcilier avec son public, de plus en plus boudeur.

Dès le coup d’envoi, le Cameroun en monopolisant le ballon annonce la couleur : Il est là pour gagner et séduire. Le trio d’attaque, Choupo-Moting- Léonie Kweuke et Benjamin Mounkanjo, assez mobile à l’entame du match, le fait savoir en tentant sa chance de loin. Mais par maladresse ou par manque de réussite, les frappes vont dans les nuages où sont contrées. Face aux Renards regroupés derrières, les Lions peinent à transpercer le verrou. Alors que la pression camerounaise est intense, les Bissau-guinéens vont essayer de réagir sur contre-attaque, suite à un ballon perdu dans l’axe par Mbia, mais l’occasion va échouer à cause d’un hors-jeu. Les hommes Denis Lavagne seront bien prêts d’ouvrir la marque à la 22ème minute, lorsque Song Bilong dépose le ballon sur la tête de Kweuke. Mais l’avant-centre camerounais va manquer totalement le cadre. La deuxième grosse occasion du match est à mettre à l’actif de Song Bilong, à la 32ème minute. Mais son tir dévié est repoussé du bout des doigts en corner par le portier Bissau-guinéen.

Après une première mi-temps largement dominée par les Camerounais en terme de possession de balle, mais pauvre en occasion de but, il faut attendre l’entrée de Yannick Ndjeng et Vincent Aboubakar pour voir les Lions un peu plus conquérants. Ce dernier, sur un tir puisant des 25 mètres va obliger le gardien bissau-guinéen de repousser le cuir en corner des deux poings. Dans l’ensemble, sur balles arrêtées ou en attaque placées, les Lions vont se montrer peu dangereux. L’opération de réconciliation avec son public, sevré de beau jeu et d’efficacité offensive, a encore du chemin. Néanmoins, l’équipe du Cameroun participera bien au troisième et dernier tour des éliminatoires pour la Can 2013 (aller le 7, 8 ou 9 septembre et retour le 12, 13 ou 14 octobre). Un tirage au sort (le 4 ou 5 juillet 2012) réunira les 14 vainqueurs du deuxième tour et les 16 pays qualifiés pour la Can 2012 pour mettre en place 15 rencontres par matches aller et retour. Les gagnants seront qualifiés pour la Can 2013 en Afrique du Sud.

La sélection camerounaise
journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé