Sport › Football

Championnats européens: Toko Ekambi, buteur et cambriolé

TOKO EKAMBI (c) Droits réservés

Auteur du deuxième but de Villareal, il a contribué à la victoire de son club face à Leganes 2-1. Mais, pendant qu’il était à la mise au vert, l’attaquant camerounais a été victime d’un cambriolage chez lui ce dimanche.

La vague de cambriolages qui frappent les internationaux camerounais continue. Après le parisien Eric-Maxim Choupo Moting, l’attaquant de Villarreal Karl Toko Ekambi a, à son tour, été cambriolé ce dimanche. Selon le quotidien sportif espagnol Marca, un homme a pénétré dans sa villa dimanche matin pour voler sa voiture de luxe. Toko Ekambi était en mise au vert avec son club, qui était opposé à Leganés ce dimanche, mais sa femme et ses enfants étaient à son domicile. Une présence qui a dissuadé les bandits.

Une tentative de vol qui n’a pas ébranlé le camerounais avant d’affronter Leganés dans de ce match de la 33ème journée de Liga. Dans cette rencontre de la peur, Villarreal a fait un pas important vers le maintien en s’imposant face à Leganés (2-1). À cinq journées de la fin du Championnat, le « sous-marin jaune » compte quatre points d’avance sur le premier relégable. Le colombien Carlos Bacca a ouvert le score à la 64e minute de jeu. À la 80e, c’est l’ancien joueur d’Angers, Karl Toko Ekambi, qui a doublé la mise d’un plat du pied droit. Leganés D’Allan Nyom qui a disputé l’intégralité du match a réduit le score sur penalty par l’intermédiaire du marocain Nabil El Zhar, à la 87e minute. Karl Toko Ekambi a ainsi inscrit ce dimanche son neuvième but en championnat, son 17ème, toutes compétitions confondues.

En France, le championnat de Ligue 1 était rendu également à la 33ème journée. Marseille s’est imposé à Guingamp 3-1, non sans avoir souffert durant un second acte dominé par les Bretons. Face à la vélocité des attaquants marseillais Felix Eboa Eboa, en mauvais relanceur, a passé une soirée difficile. Côté marseillais, Clinton Njié ne figure pas sur la feuille de match. A Nice, Adrien Tameze était titulaire. Mais son club a perdu 1-0 face à Caen.

Rare scène de joie

Le latéral gauche de Montpellier Ambroise Oyongo Bitolo était du déplacement de son club à Strasbourg. Le club héraultais s’est imposé 3-1. Le score de la partie aurait été plus sévère si Oyongo Bitolo n’avait pas loupé son occasion de la 76ème minute. Sur une action de contre-attaque avec Oyongo à la finition. Sa reprise a frôlé le poteau de Sels, le gardien de but strasbourgeois.

Choupo Moting, arrosé après le sacre (c) Droits réservés

Enfin, malgré l’officialisation de son titre de champion de France quelques heures auparavant, le Paris Saint-Germain n’a pas souhaité fêter ce sacre avec son public ce dimanche dans la foulée de la victoire contre l’AS Monaco (3-1). Une rare scène de joie a tout de même eu lieu un bon quart d’heure après le coup de sifflet final. Alors que le Parc des Princes était déjà vide, Presnel Kimpembe, Julian Draxler et Alphonse Areola ont fait irruption sur la pelouse afin d’arroser leur coéquipier Eric Maxim Choupo-Moting avec du champagne.

Considéré comme l’une des « mascottes » du PSG cette saison, l’attaquant Camerounais qui a assisté au match depuis la tribune VIP a fini complètement trempé ! Le genre de scènes auxquelles le public du Parc aurait peut-être aimé assister…

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé