› Eco et Business

Cimenterie : le consortium Medcem-Quiferou bientôt en Centrafrique

Le groupe de l’industriel camerounais et son partenaire turc ont signé, le lundi 11 juin, une convention minière avec le gouvernement centrafricain pour l’exploitation de ciment à Mbaïki, dans le Sud-ouest du pays.

Le groupe Quiferou ouvrira, très prochainement, une cimenterie en République centrafricaine. L’entreprise spécialisée dans la commercialisation des produits de BTP, verra sa branche cimenterie exploiter une mine de calcaire devant aboutir à la production complète de ciment.

La société minière avait introduit une demande de permis de recherche de calcaire avant étude de faisabilité menée par les ministères des Mines, des Finances et du Commerce. Ces derniers avaient présenté, en 2016, un projet de convention à l’Assemblée nationale pour approbation.

Selon Léopold Mboli  Fatran, le ministre centrafricain des Mines et de la Géologie cité par le magazine Financial Afrik, ledit dossier a tout d’abord reçu l’aval de l’Assemblée nationale, puis celui  du conseil des ministres. Ce qui a abouti à l’obtention, par la société minière Medcem-Quifeurou, d’un permis de recherche dans la région de l’Ombela Mpoko et de la Lobaye. Le magazine révèle qu’au terme de la recherche, l’entreprise procédera à la mise en place de sa cimenterie, avec une production annuelle de 350.000 tonnes de ciment.

 



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé