International › APA

Côte d’Ivoire: un second mouvement se mue en parti politique pour soutenir Guillaume Soro

L’Alliance pour le changement (APC) s’est muée, samedi, en parti politique à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire, pour soutenir l’ex-Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.Ce nouveau parti dirigé par l’ex-député Alphonse Tiorna Soro, actuellement proche de Guillaume Kigbafori Soro, après avoir démissionné de son poste de Conseiller du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, revendique des députés et des cadres dans l’administration publique et privée.

Après les travaux de cette Assemblée générale extraordinaire autour du thème, «l’APC face aux défis politiques de 2020», les instances ont décidé de la « transformation de l’APC en parti politique ». Elles ont également décidé de la « participation pleine et entière de l’APC au Comité politique du président Guillaume Soro » ainsi qu’une «tournée nationale d’écoute des populations», selon les résolutions.

Enfin, les délégués ont appelé les « populations ivoiriennes à soutenir fermement l’alternance générationnelle du pouvoir politique incarnée par le président Guillaume Soro dès 2020 ».

« Avec la petite carrière qu’on a eue, si nous devrons faire de la politique, c’est de faire des propositions. Que ceux qui ont des propositions, viennent les faire, mais pas ceux qui menacent et qui annoncent l’apocalypse », a déclaré le président de l’APC.

« C’est fini, en 2020 il n’y aura pas d’apocalypse. Il y aura une élection apaisée », a poursuivi Alphonse Tiorna Soro, estimant que « l’APC a les hommes qu’il faut pour proposer une alternative crédible à la Côte d’Ivoire ».

« Nous montrerons qu’on peut allier cohésion sociale, progrès économique et prospérité pour tous en Côte d’Ivoire » a-t-il ajouté, rassurant les ivoiriens à propos de l’élection présidentielle de 2020. « Il faut rassurer les ivoiriens. Allons à 2020 sans crainte », a lancé Alphonse Tiorna Soro, selon qui «2020 verra l’avènement d’une nouvelle génération».

Pour nous, a-t-il expliqué, « le président Guillaume Soro n’est pas seulement l’homme avec qui et au prix de mille sacrifices, nous avons offert la dignité et l’espérance au peuple ivoirien, mais il est aussi celui qui va réconcilier les ivoiriens et faire rentrer notre pays dans une nouvelle ère démocratique ».

« Guillaume Soro est notre assurance dans des lendemains qui chantent. Guillaume Soro c’est le changement et le changement c’est Guillaume Soro », a insisté le président de l’APC qui est ainsi devenu le deuxième parti  à soutenir Guillaume Soro en deux semaines, après le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), un mouvement politique qui s’est mué le samedi 16 février dernier en un parti politique.

L’Alliance pour le changement (APC) était un mouvement de la société civile qui s’est donné pour mission d’œuvrer pour un changement des mentalités en Côte d’Ivoire. Composée de plusieurs ONG et associations de la société civile, l’Alliance avait lancé officiellement ses activités en septembre 2009 à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé