Politique › Sécurité

Crise anglophone : un élève tué lors de violences à Bamenda

La Commercial avenue de Bamenda lors d'une journée ville-morte. (c) Droits réservés

Un adolescent a été tué à Bamenda, durant des affrontements entre les forces de défense camerounaises et les groupes armés sécessionnistes.

Le décès de cet adolescent est survenu lundi au moment les habitants de Bamenda, dans le Nord-Ouest, observaient une journée ville morte. Selon certaines sources, cet enfant – dont Journalducameroun.com n’a pas obtenu l’identité – a été atteint par une balle perdue alors que militaires et combattants sécessionnistes s’affrontaient dans les rues.

Les échanges de coups de feu enregistrés lundi à Bamenda faisaient suite à une sortie d’homme armés dans la ville. Ceux-ci étaient venus forcer des commerçants à fermer les boutiques. Ils auraient proféré des menaces à l’encontre des populations qui ne respecteraient pas les villes-mortes, ont indiqué ces mêmes sources.

 



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé