Présidentielle 2018 › Ndifor Afanwi

Frankline Ndifor Afanwi : « C’est la fin des buveurs de sang à Etoudi»

Le pasteur candidat à la présidentielle 2018 a fait cette déclaration lors de son meeting à Douala le 24 septembre.

Frankline Ndifor Afanwi a tenu son meeting de lancement de campagne ce lundi 24 septembre au stade Cicam. Arrivé devant une caravane motorisée, le candidat du Mouvement  citoyen national du Cameroun s’est fendu en déclarations fortes.

Devant plus de 3000 personnes, celui que les fidèles de la Kinship International ministries appellent affectueusement «prophète Franckline» a réaffirmé sa détermination à briguer le fauteuil présidentiel qu’occupe le président sortant Paul Biya depuis bientôt 35 ans.

«Le temps de Dieu a sonné, j’ai la mission de changer le Cameroun en débarrassant d’abord le pays de la corruption. Le peuple a besoin d’un nouveau guide et je pense pouvoir apporter les valeurs morales aux camerounais pour impulser le développement», a indiqué le pasteur sur l’estrade décorée aux couleurs de son parti.

«C’est la fin des buveurs de sang à Etoudi, c’est l’heure du changement ! La jeunesse aura une place prépondérante pendant ma présidence. Donc, il faut voter pour le bulletin vert, celui de la prospérité et du changement. Je suis pour le peuple camerounais, je suis votre candidat. C’est l’heure de la vérité. La santé aura un autre visage, la guérison d’abord et l’argent après», a renchéri le pasteur candidat.

Un discours salué par les applaudissements des militants et sympathisants assis pour vivre le meeting du candidat.

 



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé