Politique › Institutionnel

Gabon-Cameroun: Laurent Esso à l’investiture du président Ali Bongo

Le ministre d’Etat camerounais, ministre de la Justice, garde des Sceaux, a pris part mardi, 27 septembre 2016, à l’investiture du président gabonais au nom du chef de l’Etat Paul Biya

Le président gabonais, Ali Bongo, a été investi mardi, 27 septembre 2016, pour un second mandat de sept ans à la tête de son pays. La cérémonie a eu lieu sous haute sécurité au palais présidentiel du bord de mer, à Libreville.

Au total, quatre chefs d’État ont assisté à l’événement dont les présidents du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, du Togo, Faure Gnassingbé, du Niger, Mouhamadou Issoufou, et leur homologue de Sao Tomé et Principe, Evaristo Carvalho.

De leur côté, le Premier ministre du Congo, du Maroc, de la Centrafrique, du Tchad et du Sénégal, et le président de l’Assemblée Nationale de la Guinée Équatoriale étaient présents. Pour le compte du Cameroun, le chef de l’Etat Paul Biya s’est fait représenter par le ministre d’Etat, ministre de la Justice, garde des Sceaux, Laurent Esso.

Par ailleurs, quatre des adversaires d’Ali Bongo Ondimba ont participé à la cérémonie d’investiture, tout comme le représentant de l’Union européenne au Gabon.

Scrutin toujours contesté
Aucun dirigeant européen n’a été convié à la cérémonie.

La communauté internationale a accueilli froidement la réélection d’Ali Bongo, critiquant dimanche les résultats de la Cour constitutionnelle vis-à-vis du scrutin du 27 août.

L’annonce de sa réélection avait été marquée par des violences.

Malgré la validation, vendredi dernier, de sa victoire, l’opposition conteste toujours son second mandat.

Son principal adversaire politique, Jean Ping, revendique toujours sa victoire.

Le président Ali Bongo a été investi mardi 27 septembre 2016 au palais présidentiel du bord de mer, à Libreville.
Droits réservés)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé