International › APA

Gambie : découverte d’une fosse commune dans une caserne militaire

Une équipe d’experts médico-légaux de la Police gambienne, en collaboration avec la Commission Vérité et réconciliation et réparations (TRRC), a découvert une fosse commune dans la caserne militaire de Yundum, localité située à 16 km de Banjul.La découverte a eu lieu hier mercredi et les corps –au nombre de sept–  retrouvés dans la fosse commune seraient ceux des victimes du coup d’État manqué du 11 novembre 1994. L’identité des victimes n’a pas encore été établie, même si on soupçonne que les lieutenants Basiru Barrow, Abdoulie Dot Faal et Gibril Saye seraient enterrés sur ce site.

Les familles des victimes étaient présentes à la caserne Yundum pour voir les ossements qui seraient ceux des soldats tués peu après un prétendu coup d’État déjoué, il y a cela 24 ans, par la junte militaire dirigée par Yahya Jammeh.

Des os, des crânes, un anneau, des fils apparemment utilisés pour attacher les victimes, des tenues de militaires ainsi que des sous-vêtements ont été déterrés. L’expert médico-légal en chef de la TRRC, Thomas R. J. Gomez, a déclaré qu’il a fallu deux semaines à l’équipe pour identifier la fosse commune et exhumer les corps.

Il a ajouté que, dans les semaines à venir, deux autres fosses communes à l’intérieur de la caserne seront ouvertes.

La découverte de cette fosse commune intervient après les auditions de la TRRC au cours desquelles de nombreux témoins ont affirmé que les personnes accusées de mutinerie avaient été exécutées dans une forêt avant que leurs corps ne soient transportés à la caserne de Yundum pour leur enterrement.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé