Dossiers › Présidentielles 2011

Horizons Femmes Cameroun veut plus de femmes dans les isoloirs lors des élections

Cette organisation en charge de la promotion féminine s’est fixée pour objectif de faire voter un maximum de femmes en octobre

Des femmes se préparent
Des organisations féminines s’activent pour maximiser le nombre de femmes qui voteront lors des élections présidentielles camerounaises, prévues pour le 09 octobre prochain. L’association Horizons Femmes Cameroun est une de ces organisations. «Nous avons entrepris une série d’activités à savoir la réalisation d’une enquête de base qui a permis de constituer une base de données de 1500 associations de femmes portées sur le leadership féminin, l’organisation de sept séminaires de renforcement des capacités des leaders féminins et des personnes handicapées, le déploiement des campagnes d’éducation, de sensibilisation et d’information a l’intérieur des 1.500 associations à l’effet d’exhorter les femmes à participer a l’élection présidentielle», a expliqué Denise Ngatchou, présidente de l’association Horizons Femmes. «Il y a aussi la mise en place des guichets régionaux permanents de formation et de recyclage des femmes, la mise en place de cellules d’assistance et d’accompagnement aux inscriptions, l’organisation de cafés-débats dans les régions du projet pour inscrire la question de la participation électorale ou politique au c ur des préoccupations quotidiennes des populations, le déploiement d’une campagne de plaidoyer en vue d’une meilleure participation des personnes handicapées au processus de construction d’une citoyenneté intégrale et non discriminatoire».

Un programme bien élaboré
Depuis le début de l’année, cette association et plusieurs autres sont sur le terrain dans le cadre d’un programme appelé «Elections au Féminin». Un programme financé par l’union européenne, et dont l’objectif était de sensibiliser les électrices potentielles, sur l’importance et le processus de participation aux élections, les accompagner, conduire des causeries éducatives dans les associations et aussi observer le processus électoral. A travers ce programme aussi, le vote des femmes et d’autres couches sociales concernées par le genre (handicapés et autres) fera l’objet d’une observation à l’échelle nationale. Il sera question de les motiver à la veille de suffrage, pour qu’ils aillent choisir leur candidat. Malgré de nombreux efforts effectués par le gouvernement camerounais sur l’émancipation de la femme, de nombreux défis restent à relever. L’un des plus importants et qui donne sa profondeur à l’action du réseau géré par Horizons Femmes Cameroun, c’est le fait que de façon générale, les femmes n’ont pas toujours conscience du pouvoir qu’elles représentent dans le pays. L’impact économique des Bayam Salam n’a jamais été vraiment mesuré, le rôle fondamental des femmes dans la stabilisation de la production agricole est aussi non quantifiable. La question du rôle social de la femme est parfois plus débattue sous le prisme de l’égalité avec les hommes, et non sur l’importance de la femme en tant que sujet et acteur majeur de l’économie. Seulement trois femmes ont déclaré leur candidature pour la présidentielle prochaine. Un chiffre presque insignifiant, face à la quarantaine d’hommes présents. Avec 51% de la population, un vrai vote des femmes pèserait sur le choix des dirigeants au Cameroun.

Horizons Femmes Cameroun veut faire voter le maximum de femmes en octobre 2011


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé