Société › Société

Humane Humanity débarque au Cameroun

L’association humanitaire à but non lucratif, dont le siège social est situé aux Etats Unis, ouvre un bureau régional à Yaoundé

Yaoundé abrite désormais le siège régional Afrique Centrale de Humane Humanity. L’organisation humanitaire à but non lucratif donc le siège social est situé aux Etats-Unis veut s’intéresser à l’Afrique comme l’a indiqué son président-fondateur, Giscard Ayissi. Et l’Afrique Centrale a été choisie pour cette première implantation sur le continent.

« Nous sommes venus avec les questions de santé et d’environnement pour l’Afrique sans oublier l’éducation. Sur le point de l’éducation, il ne faut pas oublier que l’Afrique à une très forte demande. Les questions de santé et d’environnement sont quant à elles cruciales sur le continent. Nous voulons apporter notre appui dans ces domaines sur le continent africain », a fait savoir le Camerounais.

En clair, Humane Humanity est en Afrique pour « aider les gens dans les pays en développement à améliorer leur vie ». Cette aide passera par des formations informatiques de base et professionnelles aux orphelins, enfants abandonnées et personnes handicapées. L’organisation ne compte pas s’arrêter dans le domaine de la formation.

« Le but de l’organisation est de lutter contre la pauvreté et l’analphabétisme en Afrique. Nous sommes également là pour le plaidoyer en matière de santé et d’environnement sans oublier la justice sociale », précise son président-fondateur.

Tant d’ambitions pour Humane Humanity qui a vu le jour aux Etats-Unis. Ceci sous un constat de celui qui a quitté le Cameroun il y a plus de quatre ans.

« Lorsque les Africains arrivent aux Etats-Unis, ils sont parfois confrontés au problème tel que le champ culturel, qui est tellement grand. Ce qui stress la plupart d’entres eux et crée une sorte de négativité. Maintenant avec la pression venant du pays, il faut bosser dur et parfois avoir plus d’un boulot à la fois. Ce qui n’est pas toujours facile à gérer. Compte tenu ce cela, j’ai pensé à une organisation qui peut donner un appui à ces africains qui viennent aux Etats Unis. Cet appui peut être soit sur le plan éducatif avec la réinsertion scolaire, surtout les systèmes scolaires africain et américain sont différents. Parfois il faut tout recommencer à zéro. Vu que le système scolaire est très complexe aux Etats-Unis, nous nous avons donné la mission d’aider les africains qui arrivent aux Etats-Unis de mieux s’adapter », explique Giscard Ayissi.

L’organisation a donc été créée pour « améliorer la vies des migrants africains et des réfugiés ». Elle travaille également [« pour une meilleure intégration des nouveaux immigrants, lutte contre la pauvreté grâce à l’esprit entrepreneuriat et formations et participe à la création d’un monde où la transformation des conditions de vie des gens vient d’eux même en premier »].

Et pour se faire, l’organisation s’est taillée un carnet d’adresses auprès des entreprises américaines où elle peut orienter ses candidats.


Droits réservés)/n


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé