International › APA

«Il urge d’augmenter l’accès à l’énergie des exploitations familiales» (Experte)

En Afrique de l’ouest, il est urgent d’augmenter progressivement l’accès à l’énergie des exploitations familiales, a soutenu, mardi à Dakar, Mary Allen, Conseillère principale agriculture et moyens de subsistance de l’ONG Pratical Action.« Aujourd’hui, il est urgent d’assurer une augmentation progressive de l’accès des exploitations familiales (agriculteurs, éleveurs, pêcheurs) aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique (services énergétiques durables) », a dit Mme Allen.

Elle s’adressait à la presse en marge d’un  atelier de concertation des acteurs de la chaîne de valeur horticole élargie aux partenaires dans le cadre du projet « Energies Durables pour l’amélioration des conditions de vie des petits agriculteurs » (REAL, sigle anglais). Ce projet a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des exploitations familiales dans diverses chaînes de valeur agricoles grâce à une augmentation de leur accès à une énergie durable et à l’efficacité énergétique.

Justifiant son plaidoyer, Mary Allen a insisté sur la fracture énergétique qui handicape les activités de production, de stockage ou de transformation des exploitants familiaux ouest africains. « Pour les activités des exploitants familiaux, les besoins sont couverts à 65% par l’énergie humaine, à 25% par l’énergie animale et seulement à 10% par l’énergie mécanique », a-t-elle expliqué.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé