Culture › Musique

La France rend hommage à l’artiste camerounaise Anne-Marie Nzié

Le ministère français des Affaires étrangères a salué jeudi la mémoire de «la voix d’or du Cameroun», décédée mardi à l’hôpital central de Yaoundé des suites de maladie

Le ministère français des Affaires étrangères a salué jeudi, 26 mai 2016, la mémoire de l’artiste camerounaise, Anne-Marie Nzié, décédée dans la nuit du 24 au 25 mai à l’hôpital central de Yaoundé des suites d’une maladie.

« Au fil de sa carrière jalonnée de collaboration avec des figures de la chanson française, la voix d’or du Cameroun a célébré la culture de son pays et fait rayonner la Francophonie. Elle laisse à ses admirateurs dans le monde entier un patrimoine musical riche et fécond », a indiqué un communiqué du Quai d’Orsay rendu public jeudi.

Anne-Marie Nzié, née en 1932 au sud du Cameroun et surnommée « la voix d’or du Cameroun », est considérée comme la « reine mère » du bikutsi et a collaboré avec des grands chanteurs français tels que Tino Rossi ou Gilbert Bécaud.

Avec une carrière qui s’étalait sur plus d’une cinquantaine d’années, elle a sillonné aussi bien le continent africain que l’Europe où ses titres comme « Mabanze », « Beza Ba Dzo » ou « Sarah », ont connu un énorme succès.

Elevée à la dignité de Chevalier de la Légion d’honneur par le gouvernement français, devenant ainsi le deuxième artiste camerounais à être ainsi honoré après Manu Dibango, Anne-Marie Nzié a eu un hommage en 2008 du gouvernement camerounais

Anne-Marie Nzié décède à 84 ans.
Droits réservés)/n


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé