International › AFP

Le Bayern compte sur « le feu » de l’Allianz Arena contre Liverpool

Pas d'image

« L’Allianz Arena va être en feu! » Manuel Neuer, le capitaine du Bayern Munich, et son entraîneur Niko Kovac comptent sur le soutien de leurs 60.000 supporters mercredi pour éliminer Liverpool, après le 0-0 de l’aller à Anfield Road.

Principaux points de leur conférence de presse:

. Le poids du public

Neuer: « Ce match est comme une finale, tout peut arriver, le match aller a été très serré, personne ne voulait faire d’erreur. L’Allianz Arena va être en feu demain (mercredi), il y a longtemps que nous n’avons pas battu une très grosse équipe sur notre terrain, c’est une grande chance pour nous ».

Kovac: « Demain, nous allons avoir dans le stade un soutien comme nous n’en avons pas eu depuis longtemps ».

. La tactique contre Liverpool

Kovac: « Beaucoup croient que le 0-0 de l’aller est un avantage pour Liverpool. Mais je ne crois pas qu’il y aura encore 0-0 demain, ce qui veut dire que nous devons de toute façon gagner ce match. Il nous faudra trouver le bon équilibre entre attaque et défense. A l’aller, nous avons bien réussi à le faire. Il faudra être patient, entrer dans le rythme du match. On peut aussi marquer à la fin des 90 minutes. Evidemment il faudra attaquer, mais Liverpool est à mon avis la meilleure équipe du monde en contre. Ils ont trois attaquants de top niveau. Si on perd un des trois de vue, c’est fichu ».

. Coman ou Ribéry?

Kovac: « Le King (Kingsley Coman, ndlr), je suis très content pour lui. Il s’est entraîné à fond hier (lundi) et il est en forme pour le match. Est-ce que ça suffira pour l’aligner d’entrée, il faudra voir après le dernier entraînement, mais ça nous donne une option de plus.

« Franck (Ribéry), que voulez-vous dire de plus? C’est le genre de joueur qui a besoin de ce genre de matches, et c’est le genre de joueur dont nous avons besoin dans ce genre de match. Il est un de ceux qui, avec son nom, son talent, peuvent imprimer leur marque sur cette rencontre ».

. Le charisme de Klopp

Kovac: « Nous sommes tous les deux des hommes de tempérament, c’est bien. Nous essayons tous les deux de soutenir notre équipe. Ce qu’il s’est passé à l’aller après le coup de sifflet final (petite montée de tension entre les deux entraîneurs, ndlr), il ne faut pas dramatiser, tout va bien ».

Neuer: « Klopp vit le foot de manière très émotionnelle, c’est pourquoi il a tant de fans, alors qu’il est entraîneur. Il veut toujours le meilleur pour son équipe, ils souffre avec eux et les fans adorent ça ».

. Les tirs au but?

Kovac: « Nous n’avons pas travaillé les tirs au but cette semaine. A l’entraînement, on ne peut pas simuler la pression. Les tirs au but, tu es capable ou tu n’es pas capable ».

Neuer: « Comme gardien je ne suis pas trop favorable à travailler les penalties à l’entraînement. Il n’y a pas l’enjeu. Après les entraînements, je ne demande pas à Thomas (Müller) ou Robert (Lewandowski): allez, on va travailler les penalties ».



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé