Société › Société

Le festival Mbog-liaa bat son plein dans le Littoral

La 5ème édition du rendez-vous traditionnel et coutumier des peuples de la grotte de Ngog-Lituba s’est ouvert le 25 juin au Complexe Camtel de Bépanda à Douala

Le Complexe Camtel de Bépanda à Douala, la métropole économique camerounaise, a abrité samedi, 25 juin 2016, la 5ème édition du festival traditionnel et coutumier des peuples de la grotte de Ngog-Lituba : le festival Mbog-liaa.

Pendant neuf jours, les peuples Bassa-Bati-Mpo’o du Cameroun vont célébrer leur culture à travers, entre autres, des journées gastronomiques, foire, exposition, défilé, caravane des festivaliers, danses traditionnelles, concerts, élection de la miss Mbog-liaa et conférences scientifiques.

Il s’agit également pour les participants de revisiter leurs us et coutumes afin de « maintenir leurs repères dans un monde moderne en pleine mutation », a déclaré Jérôme Minlend, le président général de cette association.

A en croire Joseph Antoine Bell, président du comité d’organisation, « pour chaque peuple, l’appropriation des valeurs apparaît comme un impératif catégorique car un peuple sans histoire est comme un arbre sans racine à en croire ».

A l’ouverture du festival le 25 juin 2016, le groupe X- Maleya a donné un concert spécial sur scène à Douala. D’autres artistes sont programmés jusqu’à la clôture du festival prévue le 03 juillet 2016. Il s’agit notamment de Belka Tobis, Petit Pays, Coco Argentée, Nguea Laroute, Yvette Bassega, Aladine Bikoko, Adela Bikim, etc.

Selon le ministre des Arts et de la Culture (Minac) Narcisse Mouelle Kombi, ce festival se tient au moment où le pays a engagé l’inventaire culturel du Cameroun. Les peuples devraient mieux connaître leur passé, afin de transmettre aux générations présentes et futures, leurs richesses et leurs spécificités.


Droits réservés)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé