› Société

Lebialem : le préfet somme les fonctionnaires de reprendre le travail

Des autorités du Lebialem sur le terrain.

Le préfet du Lebialem, dans le Sud-Ouest du Cameroun, a appelé les fonctionnaires et les agents de l’Etat à reprendre le travail ou à faire face à des sanctions sévères.

Ils ont jusqu’au 25 mars pour reprendre leurs activités dans différents services administratifs du Lebialem dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, fief des affrontements entre séparatistes et militaires. Passé ce délai, indique un communiqué signé vendredi par l’adjoint au préfet, les fonctionnaires et agents contractuels feront l’objet de lourdes sanctions.

La préfecture appelle par ailleurs les populations de son ressort à rentrer chez elles.

Le Lebialem est le théâtre de violents affrontements depuis l’escalade de la violence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest dans le cadre de la crise anglophone, en octobre 2017. La situation a causé le déplacement d’une grande partie de population. Les travailleurs de la zone ont également dû quitter la zone.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé