International › APA

Législatives en GBissau : trente observateurs américains attendus (ambassadeur)

Les Etats-Unis d’Amérique prévoient d’envoyer en Guinée-Bissau 30 observateurs pour la supervision des élections législatives du 10 mars prochain, a annoncé lundi à Bissau Tulinabo Mushingi.L’ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Sénégal et en Guinée-Bissau qui donnait une conférence de presse a précisé, dans le détail, que « 10 observateurs vont rester dans la capitale et les 20 restants seront envoyés dans les différentes régions du pays ».

Les observateurs électoraux, dont la mission consistera à « certifier » le scrutin, arriveront en Guinée-Bissau « dans les prochains jours », a assuré M. Mushingi, soulignant avoir fait comprendre aux dirigeants bissau-guinéens qu’il a rencontrés jeudi dernier, que le résultat de ces élections doit être accepté par tous afin que la Guinée-Bissau tourne la page de l’instabilité vécue ces dernières années.

Tout en soulignant sa conviction que les Bissau-guinéens et leurs autorités « ont déjà appris des erreurs du passé », l’ambassadeur n’a pas manqué de réaffirmer la détermination des Etats-Unis à se tenir aux côtés du peuple bissau-guinéen.

Persuadé que la Guinée-Bissau est un « pays viable », Tulinabo Mushingi a souhaité que tout soit mis en œuvre pour que les élections législatives se déroulent sans heurts et qu’un gouvernement soit ensuite formé. De l’avis du diplomate, cela permettra à ce pays de l’Afrique de l’ouest d’« attirer les investissements étrangers ».

Au total, 21 partis politiques vont participer aux prochaines élections législatives prévues le 10 mars sur toute l’étendue du territoire bissau- guinéen.



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé