Opinions › Tribune

Les défis de la Sonel

Par Basile Atangana Kouna, ministre de l’Eau et de l’Energie

Allocution du ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee) prononcée le 19 août 2014 lors de la cérémonie d’installation du directeur général et du directeur général adjoint de la SONEL

Excellence, Monsieur le Gouverneur de la Région du Littoral ;
Monsieur le Préfet du Département du Wouri ;
Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala;
Mesdames et Messieurs les Parlementaires ;
Mesdames et Messieurs les Administrateurs de la SONEL
Monsieur le Président d’Actis Energy ;
Messieurs les Présidents des Conseils d’Administration ;
Messieurs les Directeurs Généraux ;
Chères Autorités traditionnelles ;
Mesdames et Messieurs les Délégués de personnel de la SONEL ;
Chers Employés de La SONEL ;
Distingués invités ;
Mesdames et Messieurs ;

C’est avec un réel plaisir que je prends la parole ce jour, à l’occasion de la cérémonie d’installation officielle du top management de la société SONEL. En effet, conformément aux stipulations des statuts et de la convention signée entre ses actionnaires, cette entreprise vient de connaître une mutation importante, ayant induit la nomination par son conseil d’Administration, d’un nouveau Directeur Général et le renouvellement du mandat du Directeur Général Adjoint.

Mais avant de continuer, permettez-moi de remercier le Représentant du personnel, qui, en votre nom à tous, a bien voulu tenir des propos aimables à mon endroit et, partant, à celui du Gouverneur de la République. Ceci n’est d’ailleurs que le prolongement du chaleureux accueil que vous m’avez réservé depuis mon arrivée dans cette ville. Je voudrais en retour vous assurer de ce que je reste très sensible à cette délicate marque d’attention.

Je voudrais également associer bien sûr, au témoignage de notre profonde gratitude, les hautes autorités administratives, judiciaires, traditionnelles et religieuses, qui ont bien voulu sacrifier un peu de leur précieux temps, pour honorer de leur présence, la présente cérémonie d’installation solennelle des nouveaux dirigeants de la société SONEL.

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Région du littoral, merci de toujours répondre positivement, chaque fois que nous sollicitons votre présence à nos côtés.

Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,
Vous l’aurez remarqué, c’est à la faveur d’un moment particulier dans la vie de la SONEL, que j’ai l’occasion, pour la première fois, de prendre solennellement la parole dans son enceinte.

Et bien comme vous l’avez tous certainement appris, à la faveur d’une réunion de relecture des contrats de concession et de licence signés entre l’Etat du Cameroun et le Groupe AES Corporation, qui se tenait à Paris au mois de mai 2013, ce dernier nous a fait part de son intention de quitter le Cameroun.

Quelques jours plus tard, le gouvernement recevait une correspondance formelle dans ce sens. Dès lors, en totale concertation avec le Chef du Gouvernement, nous avons instruit ce dossier. C’est alors que le 20 décembre 2013, sur les très hautes instructions du Chef de l’Etat, son Excellence Paul BIYA, la non objection de l’Etat du Cameroun a été notifiée au groupe AES Corporation.

Pour la suite du processus, nous avons personnellement conduit l’accompagnement de la transaction entre ce dernier et le repreneur de ses actions au Cameroun, en vue de nous assurer de la sauvegarde des intérêts de l’Etat Camerounais et surtout de ceux des personnels de la SONEL notamment.

Dans cet objectif, nous avons signé plusieurs documents avec notre nouveau partenaire stratégique, le fond Britannique Actis ainsi, au moment du closing, on s’est rassuré que ce changement d’actionnaire n’apporte aucune instabilité au sein de l’entreprise. Vous aurez compris que le gouvernement s’est entouré de toutes les garanties nécessaires pour d’une part, une simple mutation en termes de contrôle de l’entreprise, et d’autre part, une mutation profonde, en ce qui concerne la vision et le management de cette entreprise.

C’est ce qui explique, la cérémonie de ce jour qui marque l’installation officielle de Messieurs Joël NANA KONTCHOU et OUMAROU HAMANDJODA, respectivement dans leurs fonctions de Directeur Général et de Directeur Général Adjoint de la SONEL.

Cependant, avant toute chose, je voudrais rendre un vibrant hommage au Directeur General sortant Monsieur Jean David BILE, qui, malgré les difficultés et les obstacles de toutes natures s’est acquitté de sa tâche de manière remarquable. Par son sens du devoir, par son esprit de responsabilité et sa conscience républicaine, il a su donner, pendant longtemps, du relief à cet important et sensible service public de l’électricité.

Je présume que Monsieur Jean David BILE, au moment où il se retire, certainement pas totalement du secteur, sinon cela ne se comprendrait pas, il a le sentiment du devoir accompli. Nous savons que dans notre position d’administration de tutelle, qu’il a tout donné, il a pleinement investi ses efforts pour améliorer le quotidien aussi bien des ménages que des entreprises. Nous nous souvenons d’ailleurs des périodes très aigues d’étiage qu’il a fallu gérer avec beaucoup de froideur mais davantage de professionnalisme.

Je voudrais ainsi donc, au nom du Gouvernement de l’ensemble des Administrateurs et des personnels de l’entreprise, lui dire merci, merci pour le travail accompli et lui souhaiter un succès éclatant pour le reste de sa carrière. Je ne doute d’ailleurs pas que ses qualifications associées à sa riche expérience, lui permettront de relever de nouveaux défis et pourquoi pas de continuer à assister le nouveau partenaire stratégique, dans le cadre de son installation.

D’ailleurs, Je ne trahis aucun secret si j’annonce ici que le fond Actis a proposé à Monsieur Jean David BILE le poste de président d’AES Cameroon Holding S.A., en voie d’être renommé Cameroon Power Holding S.A. Il s’agit d’une société en charge des intérêts du fond Actis au Cameroun. C’est une grosse responsabilité qu’il faudra assumer avec dextérité et professionnalisme.

Au cas où vous acceptez ce poste, recevez monsieur le président, mes félicitations anticipées. A présent, permettez-moi de m’adresser au nouveau Directeur Général.

Monsieur le Directeur Général,
Comme je l’ai précisé plus haut, votre nomination, ainsi que celle de votre adjoint, intervient dans un contexte particulier. D’une part, celui d’une entreprise qui, malgré les efforts fournis, connait encore des difficultés à assurer un service public continu et de qualité et, d’autre part celui d’un fouissement de partenaire donc la maitrise n’est pas toujours évidente.

Dans le même temps, l’option de modernisation et d’augmentation des capacités de production de l’électricité chère au programme des grandes réalisations de Monsieur le Président de la République, son Excellence Paul BIYA, ouvrent de nouvelles perspectives à cette entreprise et lui impose des contraintes supplémentaires.

Ce challenge devrait donc imposer, rigueur, expertise, droiture et souci permanent de l’intérêt général. De toutes les façons, c’est la règle dans cette entreprise, chargée d’histoire. Votre capacité Monsieur le Directeur Général, à vous adapter à reformé mais également à vous inscrire dans une continuité, celle symbolisée par votre prédécesseur, sera votre clé de réussite.

La SONEL de par ses missions, son impact sur nos vies et son champs d’action, est la colonne vertébrale de notre tissu économique. C’est une entreprise unique, je dirais même atypique, dans le paysage industriel camerounais. Outre toutes les décisions que vous serez amenées à prendre dans le cadre de vos fonctions, vos agissements et vos méthodes de travail devront renforcer le capital de confiance et surtout le climat au sein de cette entreprise.

Tout en restant conforme à vos statuts, il est important d’insuffler une nouvelle dynamique nécessaire à la consolidation des acquis et destinée à obtenir des résultats plus perceptibles. Je ne vous apprends rien, la vigueur confirmée de notre économie et la démarche irréversible vers l’émergence, induite par une industrialisation du Cameroun implique donc forcément, une disponibilité permanente de l’énergie électrique.

Il est donc impératif, à court terme que la qualité de service de l’entreprise soit améliorée et que les efforts de réduction des pertes soient maintenus. Pour ce qui est des travaux engagés ou planifiés, ils devront connaître un suivi exemplaire.

Distingués invités ;
Mesdames et Messieurs,
Après ce bref aperçu de l’environnement dans lequel est désormais appelé à travailler Monsieur Joël Nana KONTCHOU, permettez-moi de lui adresser solennellement mes vives et chaleureuses félicitations pour avoir, une fois de plus, su mérité la confiance du fond Actis et celle du Gouvernement que je représente ici.

En effet, né le 24 Août 1961 à Nkongsamba, originaire du département du Ndé, Région de l’Ouest, Monsieur Joël NANA KONTCHOU est marié et père de trois enfants. Diplômé de l’école Polytechnique de Yaoundé, promotion de 1984, il totalise ainsi une trentaine d’années de service donc de dirigeant de haut niveau, notamment en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord, dans l’une des industrie les plus structurantes de l’économie mondiale, industrielle des services pétroliers et gaziers.

Monsieur Joël NANA KONTCHOU a été tour à tour, ingénieur des chantiers pendant plus de 15 ans, Directeur du personnel, Directeur Marketing et Communication, Vice-président en charge des systèmes d’informations de Schlumberger qui est le N°1 mondial des services pétroliers. Avant sa nomination au poste de Directeur Général de la SONEL, il était Directeur Général Schlumberger Afrique Centrale et de l’Ouest avec résidence à pointe Noire au Congo Brazzaville. Son profil professionnel est par ailleurs enrichi de nombreux stages et formations complémentaires de hauts niveaux à l’hexagone.

C’est au terme d’un processus de sélection qui s’est voulu extrêmement rigoureux avec des critères les plus pointus, que le fond britannique Actis a porté son choix sur l’intéressé, en raison de son expertise, de son expérience et de toutes ses qualités de manager. Je voudrais préciser tout de suite que ce choix a reçu l’onction des pouvoirs publics, en tant que reconnaissance de l’expertise nationale qui, comme vous le savez, est chère au Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Paul Biya.

Monsieur le Directeur Général, votre réputation vous précède. Il nous a été rapporté que vous êtes un homme accessible, un homme de dialogue, un homme d’écoute et d’action, et que depuis votre sortie de la prestigieuse école polytechnique de Yaoundé, vous avez mis votre talent au service de l’Afrique et du Cameroun en ayant de cesse d’entrainer derrière vous, des femmes et des hommes vers le meilleur d’eux même.

Vos cinq dernières années passées à la Direction Général de l’Afrique Centrale et de l’Ouest ont véritablement transformé les opérations de Schlumberger dans cette région. Comprenez que si je tiens à mentionner cette étape, c’est qu’elle a une nouvelle fois, démontré vos capacités à enrichir les institutions qui vous sont confiées.

Ainsi, vos qualités susmentionnées vous seront utiles pour accomplir vos nouvelles missions qui auront pour cadre une entreprise stratégique la quatrième de notre pays en termes de chiffre d’affaires, une équipe composée de plus de 4000 personnes.

Je préfère vous prévenir qu’il y a beaucoup d’attentes de la part de près d’un million de clients et quatre fois plus de consommateurs d’électricité que compte notre pays aujourd’hui. Pour accomplir ces missions, vous pourrez compter sur le Directeur Général Adjoint sur la mobilisation, sur le haut degré de professionnalisme des personnels de la SONEL et bien évidemment sur le soutien inconditionnel du Gouvernement de la République.

S’agissant justement du Directeur Général Adjoint, de la personne de Monsieur OUMAROU HAMANDJODA, je crois que je ne devrais plus le présenter. Cet ingénieur de centrales hydroélectriques de formation et membre de l’ordre national des Ingénieurs de génie Electrique du Cameroun est au sein de la SONEL depuis le 13 Août 2009.

Comme vous le savez, avant cela, il a servi de 2003 à 2009 au secrétariat général de la Présidence de la République, précisément à la Division des Affaires Economiques et Techniques où il était en charge du suivi du secteur de l’énergie et autres projets structurants du secteur. Il a participé également à l’élaboration du plan de développement du Secteur de l’Electricité à l’horizon 2030 et en la mise en place de la société Electricity Developpent corporation.

Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs,
Ainsi présentée, cette équipe me paraît bien outillée pour conduire la SONEL vers un horizon meilleur, sinon un service public disponible et de qualité. Le Conseil d’Administration leur a fait confiance, il ne leur reste désormais qu’à le mériter. Il s’agira pour eux de capitaliser les vertus qu’on leur reconnait, en atouts essentiels dans l’accomplissement de leur lourde tâche, mais ô combien exaltants. Je ne doute pas un seul instant que vous saurez écouter et tenir compte des avis de l’important collège des employés et des responsables de l’entreprise qui ne demande qu’à vous accompagner.

Quant à vous, Producteurs, Electriciens, Ingénieurs, transporteurs, distributeurs, commerciaux, releveurs, personnels administratifs, chauffeurs, je voudrais, en reconnaissant votre valeur et la diversité de vos savoir-faire, vous demandez de ne ménager aucun effort pour soutenir votre nouvelle Direction générale. Fort de ces ressources de qualité sur lesquelles vous devriez compter Monsieur le Directeur Général votre action devra porter premièrement sur le maintien du rythme des investissements.

Sur les cinq prochaines années, Actis nous a annoncé des investissements de l’ordre de 170 milliards de FCFA. Ici, priorité devra être accordée à la réhabilitation du barrage de Song loulou, suivie de l’extension et de la densification du réseau de distribution.

A ce titre et en attendant l’aboutissement de la réforme, je vous prescris le renforcement des lignes de transport et de distribution d’énergie. Pour cela, il vous appartiendra de redynamiser le plan de lutte contre les surcharges des postes. Au-delà du démantèlement des réseaux de fraude, les trafics de tout genre, vous devez rendre une physionomie normale aux réseaux de distribution dans les quartiers, en facilitant l’accès des populations aux branchements normaux. Car il s’agit de redonner une énergie plus sûre aux clients là où les baisses de tension ont pu supplanter une alimentation stable.

Vous veillerez également à intensifier la lutte contre les pertes commerciales et techniques, pour les clients industriels mais aussi en direction des clients domestiques. Enfin, je vous demande de mettre un point d’honneur sur les investissements destinés à l’amélioration du service à la clientèle.

L’accueil dans vos agences, la qualité de la facturation, l’information, le système de distribution des factures et du traitement des plaintes des clients, sont autant de préoccupations que vous devez intégrer dans votre agenda immédiat.

Pour ce qui est de la lenteur décriée des interventions de vos équipes de dépannages, les populations attendent les changements notoires. A cet effet, un bon usage des technologies innovantes et des systèmes intelligents vous offrirait de belles opportunités et des marges de progrès rapide.

Nous avons connaissance des actions en cours dans ce sens, notamment le développement de nouveaux moyens de paiement pour réduire les files d’attentes dans les agences, la mise en place d’une agence en ligne, Easylight, mais il faut aller plus loin.

Il s’agit d’engager une démarche similaire sur les autres maillons de la chaine de satisfaction clientèle. Le confort des clients dans vos espaces doit être une priorité. Pour répondre efficacement à l’ensemble des attentes des clients, votre entreprise doit être en mesure de toujours adapter ses structures et ses modes de fonctionnement.

C’est le second axe sur lequel je vous invite à travailler, car une première étape a été franchie, avec des défis que vous avez pu relever avec succès, notamment au cours des événements majeurs comme la dernière coupe du monde de football. Il faut, aujourd’hui, tirer les enseignements de ces performances et dégager de nouvelles voies d’amélioration. Mettez- vous désormais en situation de coupe du monde permanente.

Nos concitoyens attendent beaucoup de la SONEL, notamment en matière de disponibilité et de stabilité de la fourniture d’énergie. C’est pourquoi, la question de l’efficacité des services, et plus loin, les outils de mesure de cette efficacité, doivent constituer le troisième axe de l’action que je vous prescris.

Chaque année, votre entreprise voit passer, dans ses locaux, des millions d’usagers. Des progrès en termes d’accueil et de communication avec le public ont été réalisés, aussi bien dans les services administratifs que dans les agences.

Je ne peux que saluer ces efforts, mais il reste beaucoup à faire. La prise en compte du public et des usagers doit être une exigence permanente. Je vous exhorte à inscrire certaines de vos directions dans des démarches de qualité, notamment des certifications ISO.

Tels sont les trois axes qui doivent, Monsieur le Directeur Général, guider au quotidien votre action. Continuité de l’amélioration du service rendu aux clients, Adaptation des structures opérationnelles et Efficacité parfaite des services.

Cette triple action devra se faire dans un cadre institutionnel serein et confiant. Il doit être caractérisé par l’écoute et le dialogue avec toutes les parties prenantes notamment les employés, les partenaires sociaux, avec la population, les associations de consommateurs, les acteurs locaux, les élus et, bien entendu, les autorités administratives.

Soyez-en rassurés, le Gouvernement de la République et notamment mon département ministériel et moi-même à titre personnel, vous apporteront tout son soutien mais restera très vigilant sur l’évolution de vos résultats sur le terrain.

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Région du littoral,
Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

C’est sur ce mot et le renouvèlement de mes vives et chaleureuses félicitations aux intéressés, que je déclare Messieurs Joël NANA KONTCHOU et OUMAROU HAMANDJODA, installés respectivement dans leurs fonctions de Directeur, et Directeur Général Adjoint de la SONEL.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Basile Atangana Kouna, ministre de l’Eau et de l’Energie le 19 août 2014
fromaestoactis.com)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé