Sport › Football

Ligue1, 2ème journée: les camerounais ont connu des fortunes diverses

Benjamin Moukandjo voit rouge, Chedjou et Nkoulou solides en défense, Ndy Assembé impérial dans les buts, Aboubakar maladroit, Bédimo Nsamé rit jaune

L’élite du football avait rendez-vous avec la deuxième journée ce week-end en France. Une deuxième journée au cours de laquelle, Lille d’Aurélien Chedjou a raté le coche pour l’inauguration de son Grand Stade. En effet, Lille s’est fait accrocher par une formation nancéienne qui a créé la surprise en ouvrant le score et qui a su tenir le coup après l’égalisation des Lillois. Le portier camerounais de Nancy, Guy Roland Ndy Assembé, s’étant montré plusieurs fois impérial sur sa ligne. En revanche, Benjamin Moukandjo, auteur d’une deuxième faute à un quart d’heure de la fin s’est vu expulser. Absent pour cause de suspension lors de l’ouverture de saison, Vincent Aboubakar a retrouvé une place de titulaire sur le front de l’attaque valenciennoise. Dès l’entame du match face à Nice, Vincent Aboubakar s’est créé une occasion. Mais sur le centre de Dossevi, l’avant centre camerounais a peu appuyé son coup de tête. Le jeune portier de Nice Delle s’est saisi du ballon sans souci. A la 39ème minute, une autre bonne situation s’est présentée dans la surface, mais le contrôle du ventre de l’attaquant camerounais a été trop long et Delle s’est emparé du ballon. Vincent Aboubakar est sorti à la 63ème minute, remplacé par le malien Samassa.

Pour ce début de saison, le champion de France en titre est à la peine. Montpellier a chuté à Lorient qui a renversé la situation au terme d’une superbe fin de match. Les Bretons ont profité d’une baisse de régime des Montpelliérains pour aller arracher cette victoire. Dès l’entame de match Henri Bédimo Nsamé a écopé d’un carton jaune. Un avertissement consécutif à un tacle avec les deux pieds décollés. A Bordeaux, Landry Nguemo est toujours convalescent. Conséquence, il n’a pas participé au match contre Rennes. Sans son camerounais, Bordeaux s’est néanmoins imposé logiquement au terme d’un match assez décousu, où les deux formations ont joué par à-coups. Plus entreprenants, les Girondins sont parvenus à faire la différence tandis que les Bretons n’ont réagi que bien trop tard… Pendant le temps additionnel, le portier girondin Carrasso a sauvé sa formation sur l’ultime occasion rennaise ! Jean Armel Kana-Biyik a profité d’une mauvaise interception de Ciani pour armer une frappe pied gauche à l’entrée de la surface que le portier a repoussé des pieds devant sa ligne de but ! Dimanche dans l’après midi, face à un très faible Sochaux, Marseille n’a pas eu à forcer son talent pour prendre le dessus. L’OM s’est procuré plusieurs occasions et n’a pas tremblé en défense mais n’a toutefois pas montré un niveau de jeu très élevé. Nicolas Nkoulou, côté marseillais a disputé l’intégralité de la rencontre, tandis qu’à Sochaux, Yaya Banana brillait par son absence.

Benjamin Moukandjo

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé