Personnalités › Success Story

Lydienne Epoube élue présidente mondiale du Réseau des femmes parlementaires

La député camerounaise a été honorée au cours de la 41ème session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie tenue du 6 au 10 juillet en Suisse

Lydienne Epoube, qui était jusqu’en juin dernier première vice-présidente du Réseau des femmes parlementaires, est désormais présidente mondiale de l’institution, selon un communiqué du secrétaire général de l’Assemblée nationale du Cameroun, publié ce jour.

Elle a été élue à ce poste au cours de la 41ème session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) tenue du 6 au 10 juillet 2015 à Berne en Suisse.

Au moment de son élection, l’honorable Epoube née Eyoum Minono assumait également les fonctions de vice-présidente de la commission des Affaires économiques, de la Programmation et de l’Aménagement du territoire à l’Assemblée nationale du Cameroun. Mme Epoube est par ailleurs députée au sein du parti au pouvoir (RDPC) pour la circonscription électorale du Moungo-Nord, dans le Littoral.

Le Réseau des femmes parlementaires a pour objectif de promouvoir une meilleure participation des femmes à la vie politique, économique, sociale et culturelle, tant au niveau national que dans l’ensemble de l’espace francophone. Il  » uvre à renforcer la place et le rôle des femmes dans les parlements membres et organisations internationales, favorise les échanges d’expérience, encourage la solidarité entre femmes parlementaires et contribue à la défense des droits de la femme et de l’enfant. »

L’APF, à laquelle appartient l’institution que préside Lydienne Epoube, regroupe des parlementaires de 81 parlements ou organisations interparlementaires.

Lydienne Epoube
Droits réservés)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé