Politique › Judiciaire

Pascal Magnaguemabe a été révoqué du corps de la magistrature

Dans le décret présidentiel rendant cette décision, il lui est reproché, entre autres, l’ « extorsion de procurations à des dames héritières d’une succession ».

Pascal Magnaguemabé, l’un des juges camerounais les plus célèbres, vient d’être révoqué du corps de la magistrature. Le décret du président de la République du 06 juillet rendant cette décision précise : « Monsieur Pascal Magnaguemabé, magistrat de 4ème grade (Mle 173460E) est, pour compter de la date de notification du présent décret, révoqué du corps de la magistrature, sans suspension des droits à pension, pour extorsions de procurations à des dames héritières d’une succession, appropriation d’une partie des fonds et vente d’une partie de caféière de ladite succession ».

Une déchéance pour Pascal Magnaguemabe, qui était alors juge d’instruction près le tribunal de grande instance du Mfoundi. C’est à ce poste que le magistrat a gagné en célébrité, lui qui a travaillé sur de nombreux dossiers de l’Opération Epervier, notamment les affaires Albatros et BB-Jet, qui ont conduit des personnalités comme Jean-Marie Atangana Mebara (ex-Secrétaire général de la présidence de la République) ou encore Marafa Hamidou Yaya (ex-ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation) en prison. Ce dernier avait récusé le juge Magnaguemabe lorsque la justice avait ouvert l’instruction sur son affaire, mettant en doute l’intégrité du magistrat qui, d’après lui, avait tenté de marchander sa libération.

 



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé