Eco et Business › Entreprises

Port autonome de Douala enlève les épaves de ses installations

L'épave d'un navire abandonné au Port autonome de Douala. ©PAD

L’opération va être officiellement lancée ce lundi 04 juin 2018 par le ministre camerounais des Transports.

Le Port autonome de Douala annonce le grand ménage sur ses installations.  En effet, ce lundi 04 juin, le ministre des Transports, Jean-Ernest Ngalle Bibehe, va procéder au lancement de l’opération de la première phase d’enlèvement «  des  78 épaves de navires qui jonchent les quais, les plans d’eau et les darses des ports de Douala-Bonabéri, Limbé et Tiko », a annoncé l’institution.

Cette opération est la première menée par le Port autonome de Douala depuis 34 ans. Les travaux devraient durer huit mois, pour un coût de 4,7 milliards de francs CFA.

En décembre 2017, le Port autonome de Douala annonçait pour janvier 2018 le début des travaux. La première phase de cette opération d’enlèvement  concerne 25 épaves sur les 78 répertoriées.

L’enlèvement de ces épaves vise à « accroître l’exploitation, sécuriser les plans d’eau et résorber le déficit de fluidité souvent observé au Port de Douala-Bonabéri », affirme l’entreprise sur sa page Facebook.

Les épaves répertoriées dans cette opération sont, pour la plupart, des navires abandonnés à cause de pannes ou pour d’autres raisons, et dont les propriétaires n’ont pas réagi aux mises en demeure du Port autonome de Douala.



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé