Politique › Judiciaire

Présente au Tgi, Michèle Ndoki refuse de comparaître devant le juge

L'avocate Michèle Ndoki a refusé de comparaitre devant le juge dans le cadre d'une audience en huis clos jeudi, 25 avril 2019.
Me Michèle Ndoki,. (c) Droits réservés.

La vice-présidente de l’Organisation des femmes du Mrc devait comparaître jeudi dans le cadre de sa procédure en Habeas corpus. Elle a refusé de se présenter devant le juge pour une audience en huis clos.

Le procès en Habeas corpus de l’avocate Michèle Ndoki  aurait dû se poursuivre ce 25 avril au Tribunal de grande instance du Mfoundi. Ladite procédure s’était ouverte le 18 avril dernier dans le cadre d’une audience publique. Chose qui a changé hier. « Face à cette traditionnelle variabilité géométrique de l’application de la règle de droit, Michèle Ndoki a choisi de ne pas se présenter devant le juge à  »huis-clos », indique le porte-parole de Maurice Kamto pour la présidentielle, Bibou Nissack.

Il s’en est suivi un tête à tête entre le juge et le procureur. Un fait habituel, rapporte Bibou Nissack. « Le président du tribunal s’est enfermé dans un aparté avec le procureur de la République, en l’absence de la prisonnière politique et des avocats du collectif. Nul ne sait ce qui peut bien s’être dit dans ce conciliabule étrange », a-t-il souligné sur la page Facebook « Porte-parole Maurice Kamto ».

Lire aussi : Yaoundé : les détenus du Mrc refusent de se présenter au tribunal

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé