Présidentielle 2018 › Joshua Osih

Présidentielle 2018 : Joshua Osih engage sa campagne dans le Moungo

Le candidat du SDF, dont le cortège avait pour point de départ la quartier Bonabéri dans l’arrondissement de Douala 4ème, veut porter aux Camerounais un message de  « délivrance ».

Des militants du Social Democratic Front (SDF) se sont massés devant l’esplanade de la sous-préfecture de Douala 4ème à Bonassama, samedi 22 septembre 2018. Ils attendaient ainsi l’arrivée de leur candidat à la présidentielle, Joshua Osih, et le top départ du cortège pour le lancement de la campagne électorale dans le département du Moungo.

Dans les préparatifs sur place, les dizaines de militants vêtus de t-shirt aux couleurs du parti s’activaient à partager des bulletins de vote de couleur rose aux passants. Des affiches à l’effigie du candidat ont en outre été accolées sur les portières et capots des véhicules stationnés. Les chants des militantes et les sons de sifflets ont relevé l’ambiance dans ce centre administratif de Bonabéri, où il règne habituellement un calme plat les jours de week-end.

Lorsque Joshua Osih arrive sur les lieux autour de 10h samedi, les manifestants crient de joie. Le cortège se met aussitôt en branle. Selon Jean Michel Nintcheu, le président régional du SDF pour le Littoral, la délégation va visiter les localités de Bonaléa, Mbanga, Njombé, Manjo, Lonako, Nkongsamba et Melong dans la région du Littoral le même jour.

« Nous allons continuer à Santchou avec un grand meeting pour terminer la journée à Dschang. Nous sommes sûres et certains de faire tomber le régime qui règne depuis 36 ans. Monsieur Biya sait que ses jours sont comptés à la tête du Cameroun. Nous souhaitons que les élections se passent dans le calme et dans la sérénité », a indiqué Jean Michel Nintcheu.

Pour le candidat Joshua Osih, la campagne présidentielle qui démarre ainsi est l’occasion pour le principal parti de l’opposition camerounaise de faire le tour du pays pour délivrer aux Camerounais un message de délivrance. « Nous sommes dans cette campagne pendant 14 jours pour délivrer ce pays. Pour renvoyer ce message que le changement est possible. C’est parti pour 14 jours de campagne pour délivrer ce pays. Nous sommes sereins. Nous sommes dans cette élection pour la gagner. Je ferai le tour du Cameroun pour porter ce message au Camerounais. Nous allons libérer ce pays le 7 octobre. Il faut tourner la page et il faut aller de l’avant», a martelé Joshua Osih.



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé