› Présidentielle 2018

Présidentielle 2018 : Kamto se proclame vainqueur, Tchiroma menace

Issa Tchiroma Bakary, ministre camerounais de la Communication.©Droits réservés

Le porte-parole du gouvernement a réagi à la sortie du président du MRC en l’invitant à ne pas chercher à déstabiliser le pays, réputé pour sa paix.

Maurice Kamto, le candidat du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun à la présidentielle 2018 a annoncé subtilement sa victoire ce lundi 8 octobre 2018. Devant des journalistes locaux et internationaux, l’ancien ministre de la Justice a invité le président sortant, Paul Biya, à organiser une passation de pouvoir pacifique, alors que les résultats sont officiellement attendus le 22 octobre 2018. Ceux-ci doivent être communiqués par le Conseil constitutionnel.

La réaction du gouvernement ne s’est pas fait attendre, par le biais de son porte-parole, Issa Tchiroma Bakary, ministre de la Communication. « M. Kamto sait parfaitement bien que c’est le seul Conseil constitutionnel qui est habileté à recevoir tous les résultats des vote et dispose du temps nécessaire pour proclamer les résultats. C’est le seul organe habileté à le faire et avant leur engagement dans cette campagne, tous [les candidats à la présidentielle, Ndlr] le savent. On ne peut pas vouloir gouverner le Cameroun et se mettre au travers des lois qui gouvernent le Cameroun », a déclaré le ministre à une chaîne internationale.

Issa Tchiroma estime que la déclaration de Maurice Kamto ne « vaut rien », mais rappelle la quintessence du point de presse qu’il a donné vendredi dernier avec le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji. « Nous avons tenu un point de presse avec le ministre de l’Administration territoriale  au cours duquel nous avons prévenu les uns et les autres qu’ils ne se laissent pas emporter… Nous leur avons dit, ne secouez pas la boîte de pandore. Ne cherchez pas à répandre sur ce pays, réputé pour sa stabilité, pour son vouloir-vivre, pour la concorde qui existe entre les Camerounais, parce que vous trouvez en face de vous, toute la fermeté et la rigueur, non seulement de l’Etat mais de toute la nation », a conclu le porte-parole du gouvernement.

Quelques heures après ces déclarations, Issa Tchiroma Bakary a donné un point de presse à Yaoundé, pour repréciser la position du gouvernement.

 

 



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé